BIG bisou… sur la bouche ???

La grande a déjà un rituel bien huilé pour le coucher. Habituellement, je le zappe après un gros câlin, pour laisser sa mère gérer la dernière ligne droite.

L’autre soir, la figure maternelle s’étant absentée pour bizness, c’était à moi que revenait la dure tâche de respecter le moindre rouage du process décliné dans le fameux cahier des charges intitulé « bisous de bonne nuit version 0.11 (work in progress) ».

Après environ 10 000 câlins, j’éteins la lumière et elle me fait « Un dernier bisou ! ». Oui oui, pas de souci, c’est d’ailleurs stipulé page 254 du dit cahier des charges. Et là, surprise : elle me prend la tête entre ses deux mains, me la tourne pour faire un premier bisou sur la joue, sur l’autre joue et elle conclut par un « et bisou sur le nez ». Smack. Haha.

Je lui dis « oh bah c’est drôle ça, un bisou sur le nez » et elle me sort « bah oui, z’te fais pas un bisou sur la bousse, on n’est pas des amoureuzes ! ». Uh ? « On dit amoureux, ma grande, mais oui, on n’est pas des amoureux. T’auras tout le temps de faire des bisous sur la bouche quand t’auras un amoureux ! » Après l’ultime bisou concluant le cahier des charges (page 270, paragraphe 12, alinéa 52), je descends amusé par sa remarque.

Quand ma mie rentre, je lui dis :
– tiens, Lyna m’a fait un bisou sur le nez avant de me dire qu’on n’était pas des amoureuses… j’ai trouvé ça lol.
– oui oui elle est relou avec ça, ça fait plusieurs fois qu’elle tente de me faire un bisou sur la bouche, donc j’ai remis les choses au point (quand je vous disais que cahier des charges bisous de bonne nuit est en constante évolution)
– Han. Ah oui. Amoureuses. Ceci explique cela.

En parlant de ça, j’ai du mal à piger les parents qui smackent leurs mômes sur la bouche. What’s the point ? Elle est où, la frontière ? Ils font comment, ces parents, pour montrer aux mômes qu’ils sont « amoureux » ? Ils se roulent des pelles comme dans Top Gun ou ils copulent en direct, genre « Papa c’est quoi cette bouteille de lait ? » ?… Et Oedipe, que déjà c’est compliqué à gérer, pourquoi lui filer un coup de main, à ce foutu complexe ? Je m’interroge. J’suis pas avare de câlinous avec mes filles, de gratouilles dans le dos, mais bisouiller sur la bouche, je peux pas (et c’est sans doute parce que ma mère me l’a jamais fait, je l’admets).

Alors si vous êtes des parents bisouilleurs sur la bouche, j’voudrais bien avoir votre avis, tiens. OUI LANÇONS UN GRAND DEBAT NATIONAL ! Pourquoi bisouillez-vous vos enfants sur la bouche ? Si vous avez des grands enfants que vous avez bisouillé sur la bouche, sont-ils devenus des serial killeurs ou bien ont-ils réussi à survivre ? De mon côté, je suis prêt à développer mon « pourquoi j’aime pas ça », à étayer mes arguments (t’as vu comment que j’parle bien).

24 réflexions sur « BIG bisou… sur la bouche ??? »

  1. Héhé ! Je la bisoute sur la bouche, mais parce qu’elle a 8 mois. J’ai pas DU TOUT l’intention de faire durer ça au-delà de deux ans, parce que ça me dérange, sans savoir vraiment pourquoi. Je suis pas de ces familles où on se bisoute à la russe, où on se ballade à poil ou on prend des bains en famille. Niet. D’ailleurs à ce sujet, mon fileul de 3 ans le fait sans soucis, et quand un jour un serveur de restau, lui ayant offert une glace, a demandé un bisou et a vu le môme se pointer vers lui la bouche en cul de poule, il a eu un recul et j’ai conseillé à ma belle soeur de vivement faire un point sur ce sujet ^^

  2. J’ai embrassé mes parents sur la bouche quand j’étais petite… En grandissant, ça s’est naturellement arreté…
    C’est comme prendre un bain avec maman… quand on est petit, ça n’a rien de sexuel, c’est juste un geste d’affection. En grandissant, c’est moins normal mais normalement, ça s’arrete naturellement…

    Sinon, je ne suis ni une sérial Killeuse, et je vis très bien avec mon amoureux (que j’embrasse tout plein sur la bouche!)

  3. Ma mère me l’a fait petite, mais pas mon père.
    Mais ça s’est arrêté super naturellement vers 8/10 ans. Maintenant (j’ai 26 ans), j’embrasse ma mère sur la joue mais qu’une fois. Ca fait genre bisou spécial, pas comme on embrasse la moindre personne qu’on croise. C’est ça qui est important au final je pense.
    Pour étayer un peu plus, je dirai juste que quand c’est les parents avec des jeunes enfants, et de temps en temps dans le cadre d’un rituel de coucher par exemple, soit. Ça me dérange pas trop.
    Mais qd ces gamins sont systématiquement embrassés sur la bouche, ils ont tendance à vouloir l’être avec tout le monde. Moi ça me dérange qd je dis bonjour à un petit qu’il me tende la bouche, par habitude.

    Et sinon, j’ai lu Futur papa1, Futur Papa 2, Madmoizelle, et là, je t’ai retrouvé sur ce blog et j’adore te lire.
    Voilà, c’est dit.
    Et je vais prendre des actions dans ton livre (FP 1) parce que vu le nombre d’exemplaires que j’ai acheté pour faire des cadeaux aux futurs papas de mon entourage, l’action a du grimper 😉

  4. Boarf, je sais pas trop, ma mère m’a toujours bisouillée sur la bouche, mon père j’en ai pas le souvenir par contre, c’est peut-être arrivé, peut-être pas. Mais bon, ce que je sais c’est que j’ai en rien eu des problèmes psychologiques derrière. J’estime qu’à tout âge on peut expliquer les choses, y’a toujours les mots adaptés pour (la différence entre un amoureux et un parent par exemple). En tout cas, mes parents m’ont toujours expliqué chaque chose sans me parler comme a une idiote et sans tabou, et on m’a jamais forcée à rien.

    Ca me fait penser à ces préjugés sur les enfants élevés par des couples homos : pas de présence des deux sexes = enfants mentalement perturbé. Bah pourtant on le voit de plus en plus que non. On dit merci au dialogue dès le plus jeune âge.

    Après, si ça met l’enfant ou le parent mal à l’aise, bah c’est tout, y’a pas d’excuses à se chercher. « ça me met mal à l’aise », point. Mais y voir des problèmes de comportement futur ou des mentalités instables pour la suite c’est un peu fort, je trouve.

  5. Eh ben moi, qui ai 24ans et un petit garçon, je smack mes parents, enfin « smack » est un bien gd mot…je ne comprends pas du tout les gens qui font la bise à leur parent…d’ailleurs j’embrasse mon fils de 3 mois sur la bouche et pense continuer à le faire aussi longtemps que possible…et nan mes parents ne se roulent pas des grosses pelle devant moi et ne copulent pas en direct, c’est une façon de vivre avec des barrières mises là ou il faut…mais c’est sur qu’on a un dialogue très très ouvert. Après chacun sa vision des choses…

  6. Ma maman m’en a fait un une fois pour voir quand j’avais 5 ans parce que je lui avait demandée, je voulais voir comment ça faisait. Et aussi on s’est touché le bout de la langue. J’avais trouvé ça très berk (langage de l’époque…), et que plus jamais ma langue n’en toucherait une autre !

  7. je suis contre, tout simplement. Il y a des limites à respecter.
    Par contre, fifille aime bien enchainer joue droite joue gauche, bisou d’esquimau, et bisou sur le front. Mais jamais la bouche, elle sait que ce sont les amoureux, effectivement.

  8. C’est la dernière lubie de ma grande (qui a l’âge de ta grande), et comme ta femme j’ai mis le hola en disant que je n’embrassais que papa sur la bouche parce que c’est mon amoureux… Mais elle a tendance à insister et à dire que c’est elle mon amoureuse… Oedipe inversé ?

  9. Comme plusieurs personnes ici, mes parents m’ont également embrassée sur la bouche toute mon enfance et ça s’est naturellement arrêté vers 10 ans je crois…
    En revanche, ils m’avaient bien expliqué qu’ils ne fallait pas faire pareil avec les autres gens. C’était réservé à mes parents et à ma sœur, les gens très proches donc. Pour moi ça voulait juste dire qu’on s’aimait très fort je pense.
    Je n’en garde pas plus de séquelles que ça à priori ^^

    Mais du coup ma sœur a instauré la même routine avec mes neveux qui ont tendance à vouloir m’embrasser sur la bouche et là j’avoue que ça me dérange et que je leur tend systématiquement la joue…

  10. Hum. Mes parents ne m’ont jamais bisouillée sur la bouche (sauf une fois où j’ai malencontreusement tourné la tête et embrassé ma mère, et j’ai le souvenir que ça m’avait vraiment gêné, c’était un peu contre-nature pour moi), mais je suis quand même dérangée mentalement.
    Aussi j’ai envie de dire qu’il n’y a pas qu’Oedipe quand même dans la vie.

  11. Bien moi on a toujours eu un rituel avec mon père (j’ai jamais été très proche de ma mother alors…) : d’abord bisous sur la tempe droite, bisous sur le nez, et un sur chaque joue. On a toujours fait sa, jamais de bisous sur la bouche…

  12. Mes parents ne me l’ont jamais fait non plus, et moi aussi je trouve ça bizarre. Personne ne le fait dans ma famille mais au cours d’un verre avec une bloggueuse célèbre (donc je tais le nom au cas où hein!), je l’ai vue smacker sa fille de 5 ans sur la bouche, en plein lieu public, j’ai trouvé ça relou. Ma voisine le faisait aussi avec son petit garçon mais ça s’est arrêté à l’âge de 2 – 3 ans… Je ne comprends pas et je ne pourrais pas non plus.

  13. Je le faisais avec mon père jusqu’à l’âge de 10 ans… après il a arrêté.. C’était pour le bisou de bonne nuit seulement. Mais je suis pas traumatisée ^^, je vis avec lol.

  14. Oh j’ai fait ça aussi, à peut près au même âge je faisais des bisous sur la bouche de ma mère en disant qu’on était amoureuses. Depuis? J’ai bientôt 26ans et je ne fais la bise à mes parents qu’à nouvel an, on est pas des grands démonstratifs dans la famille.

  15. A la base, c’est un truc que je ne kiffe pas trop, c’est vrai.
    Mais mes nièces me l’ont toutes les deux beaucoup fait quand elles étaient très petites : j’allais pour leur faire un gros bisou sur la joue ou le front, et elles me collaient un gros smack bien baveux sur les lèvres.

    Je ne me voyais pas expliquer à une gamine d’1 an 1/2 que « tu comprends ce n’est pas bien pour ton futur développement sexuel ma chérie, et blablabli, et blablablou… ».

    Un peu de spontanéité ça n’a jamais tué personne, et le mal est dans l’oeil de l’adulte qui regarde 😉

    1. Salut CeNedra ! Bah oui mais c’est pas pareil, là : c’est pas TOI, en tant qu’adulte, qui réclame un bisou sur la bouche… évidemment, il arrive avec Lyna qu’on se « rate » et que ça bisouille sur la bouche, mais je lui sors pas un Powerpoint pour lui expliquer pourquoi je trouve que c’est mal :]

  16. Enfin, ENFIN des personnes qui comme moi ont du mal avec le bisou sur la bouche en famille.
    Ce très cher Oedipe nous tient déjà bien assez la jambe comme ça, alors comme dit très justement Fabrice, pourquoi compliquer les choses ?
    >> Dixit une jeune fille de 27 ans qui entame sa 3ème année d’analyse, et qui est encore bien LOIN du compte. A 160 euros par mois, si ça pouvait se débloquer rapidement cette affaire …

    Et merci en passant pour ces petits articles dont je me délecte !

  17. mes loulous ont 5 et 7 ans. Je continue tous les soirs à faire un bisou sur la bouche à mon petitou… avec le grand, ça s’est arrêté naturellement, sans trop s’en rendre compte. Là,je sens bien que c’est le début de la fin du rituel « parce que l’amoureuse de papa, elle dit qu’il faut pas le faire! »… Quelle rabat joie celle-là ! Je suis sa maman et donc la SEULE à pouvoir lui faire, nah !

  18. J’ai eu des bisous sur la bouche avec ma maman étant petite. Ça s’est arrêté tout seul, sans y réfléchir, en grandissant…
    Aujourd’hui, je suis maman de 2 magnifiques princesses que je bisouille aussi mais déjà ma plus grande (6 ans) ne le fait plus vraiment. Comme quoi, ça s’arrête effectivement tout seul, à un moment donné, quand on n’est plus un bébé…
    Je n’y avais jamais réfléchi mais l’un ou l’autre, l’important c’est qu’on les embrasse!

  19. Hihi c’est marrant, parce que dans ma famille, tout le monde se bisouille sur la bouche. Enfin, c’est un peu personne dépendant, mais c’est permis avec tout le monde

    J’ai 20 ans, mes frères 18 et 14, et le petit veux encore me faire un petit bisou sur la bouche de temps en temps. Pareil que ma mère. Mon père non. Mes grands parents du côté de ma mère le font aussi, et mon grand père le fait toujours avec ma mère.

    Ca ne m’a jamais vraiment perturbé, personnellement, ça ne me dit pas plus que ça, je tend toujours la joue. Après, c’est la façon qu’ont eu mes parents de m’éduquer, c’est toujours très très très câlin bisous, avec mon père, ma mère, mes frères… C’est la famille des bisounours.
    A côté de ça, mes parents s’embrassent devant nous sans complexe, même s’ils ne se roulent pas des méga pelles de la mort ,on sent la différence avec un simple bisou sur le bout des lèvres.

    Alors non, dès lors qu’on ne roule pas de pelle à son gamin, et que ça reste un petit smack, je ne vois pas le mal. Ça restera rare, et si ça doit s’arrêter, ça s’arrêtera. Un petit qui veut nous prouver combien il nous aime par ce geste, je trouve ça mignon, et je pense que sexualiser cette pratique naturelle des gamins, c’est (peut être), la porte ouverte à plus de dérives.

  20. Chez moi c’était bisou sur la bouche seulement de bonne nuit, avec mon père comme avec ma mère, mais j’ai arrêté vers 4-5 en disant que justement c’était les amoureux.
    Aujourd’hui j’ai 15 ans, pas d’Œdipe (que je sache)(d’ailleurs j’ai jamais dit que j’étais amoureuse de mon père, moi j’ai eu ma période « je me marierais avec ma meilleure amie ») et je fais juste la bise à ma mère pour dire bonjour-bonne nuit sur les joues, et rien avec mon père, parce qu’on est tout les deux pas très tactiles.

Laisser un commentaire