Mettez vos mômes à Miyazaki !

Totoro Aquarelle

Mais mais mais… c’est vrai, ça. Quand on pense « dessin animé pour enfants », on y associe de base les Disney, auxquels on ajoute du Tchoupi (le prochain qui me sort Tchoupi tchatchatcha JE LE DEFONCE !), une pincée de Didou et pour les parents qui ont d’ores et déjà abandonné, du Dora avec son con de renard, là.

L’autre jour, y’avait « Tonton Sann » (en vrai c’est Shann, que même que c’est son vrai prénom alors qu’on dirait qu’il y a un prénom de Chevalier du Zodiaque sans déc) à la maison, qui voit ma collection de dvd du studio Ghibli (ado attardé, quand tu nous tiens). Il me sort « tu les as montrés à Lyna ? »… j’ai répondu un « Uh ? » bien couillon.

Mais oui, con de mime, j’y avais même jamais pensé, tellement j’avais l’esprit obturé par l’inconscient collectif – et Disney !

L’autre dimanche matin, je me lève pour accueillir les deux monstres qui ne savent pas ce que signifie le terme « grasse mat ». Je sais pas si vous savez, mais depuis quelques mois, y’a pu Debout les zouzous le dimanche matin sur France 5. Déprogrammé, va savoir pourquoi. C’est trop con, parce que Debout les zouzous le dimanche matin, c’était la garantie de pouvoir terminer sa nuit tranquillos sur le canapé sans être jamais dérangé.

totoro

Bref. On est donc passés à l’option DVD et j’ai suivi la bonne idée de Tonton Sann, j’ai glissé Mon voisin Totoro dans le lecteur et là… j’ai eu l’impression d’une IMMENSE révélation pour fifille, complètement subjuguée par l’univers de Miyazaki. Les yeux écarquillés grands comme ça (elle en pleurait tellement elle ne clignait pas), elle a avalé tout cru la magie du fantastique réalisateur japonais : amusée quand les noiraudes arrivaient,  étonnée quand le chat-bus s’est pointé, « oh regarde Papa, Totoro y prend le parapluie du papa ! »… et moi j’étais comme un môme à la voir prendre un plaisir fou à regarder ce dessin animé – sans doute le même plaisir que quand je l’ai découvert moi-même il y a quelques années.

Le top du top dans cette histoire, et pour montrer à quel point elle était à fond dedans. A la fin du film, elle me demande:

– Papa… où elle est, maman ?…
– Beh elle dort encore, tu sais
– … (Gros gros sanglots)
– Ze veux voir ma mamaaaaaaaan !!!
– (gni ?)… mais elle dort ! Laisse-la dormir ! Pourquoi tu veux la voir ?
– Parce que… pour voir si elle est pas malade !
– (hein ?)…
– Ouiiii, comme la maman des petites filles !

DAM-NED. Hé ouais. A la fin, la mère – qui est malade tout le long du film – va mieux, mais on ne la voit pas sortir de l’hôpital. Et donc fifille en a conclu qu’elle était toujours malade. CQFD (spéciale cassedédi à qui tu sais).

Résultat des courses : on est allés réveiller sa mère qui ronflait roupillait comme un loir et je lui ai re-montré la fin en lui montrant bien que la maman, bah elle était guérie à la fin. Dingue.

Et donc voilà, conclusion de ce post : montrez Miyazaki à vos enfants (pour les plus petits, peut-être pas Chihiro et Mononoké, qui sont plus sombres) et emmenez vos mômes au cinéma voir Ponyo sur la Falaise, qui sort ce mercredi. Je l’ai pas encore vu, mais toutes les critiques s’accordent à dire qu’il est fantastique.

10 réflexions sur « Mettez vos mômes à Miyazaki ! »

  1. Ha ben cool,
    on etait dans le trip des Disney,
    ca va me changer un peu surtout que je n ai pas encore pris le temps de les regarder ces animes 😉

    Merci Fab pour le conseil (enfin surtout le chevalier du Zodiaque de tonton 😉 )

  2. eh ben ouais, on va essayer ici alors, parce qu’après la période tchoupi tchatchatcha (et que même si t’as du tchagrin, ….), et ben on est descendus encore plus bas: DORA, et tous ses potes avec des voix à la con. Merci au Tonton, bonne continuation!

  3. J’avais déjà vu la fascination que Totoro exerce sur les petits. Et ça fait 6 mois que je passe la bande annonce de Ponyo en japonais à mon fils 🙂
    Très bon goût 🙂 Mais on peut aussi regarder les Pixar, c’est très bien aussi !

  4. Même à 30 ans, je suis une grande fan de Totoro!!! Tout de même autre chose que Dora qui te parle par télé interposée, et les graphismes sont tellement jolis… ça donne envie de retomber en enfance! D’ailleurs si je peux te conseiller un autre dessin animé pour tes choupinettes : « Georges le p’tit curieux » (il n’est pas japonais celui-là).
    J’en profite pour te remercier pour ton article sur la libido des femmes enceintes (je suis en train de lire Futur Papa 2, page 75!!!) : je vais l’imprimer en grand pour faire comprendre à mon homme que de se mettre à la vaisselle ça pourrait lui être bénéfique…

  5. Très bonne initiative, et j’ai pu observer le même phénomène que toi en montrant « Le Voyage de Chihiro » à mes deux nièces ; respectivement 2 et 4 ans : elles étaient fascinées, vraiment scotchées.

    Ajoutez à la satisfaction de ne pas les avoir entendues pendant deux heures celle de leur avoir montré un film intelligent, c’est le double effet Gibli!

  6. « Y’a les thcinchillas, les tchiwawas et les tchinois… dansent le tchoupitchathcathca…. » mdr…
    Etrange de te lire, effet miroir garanti, humour comme à la maison car ce sont mes mots, ma vie, ma fille…. j’adore (normal je m’aime bien quand même !) J’ai découvert le blog il y a 3 jours et du coup je lis à vitesse grand V les posts de retard…. un régal. Tranches de vie appétissantes et délirantes !

Laisser un commentaire