On m'aurait menti ?

Damned. Y’a que moi qui me casse les couilles prend un plaisir fou à changer les couches, donner le bain et tutti quanti ? Cette étude (via Le Monde) vient raconter que les fameux « nouveaux pères » sont une vaste blague médiatique et que dans les faits, bah on est encore loin de l’égalité hommes-femmes en ce qui concerne le « travail de la parentalité ».

Bon, apparemment, les nouveaux pères sont bien plus présents dans les couples où maman travaille et où elle ramène de la thune. Comme quoi on en revient toujours à qui c’est qu’a la plus grosse. Je cite :

« La participation des hommes est d’autant plus présente que, au sein du couple, le père et la mère accèdent à des études supérieures et partagent plus équitablement leur temps professionnel et familial, souligne l’étude. Ces familles semblent davantage valoriser la présence paternelle auprès des enfants. » L’âge joue également un rôle : lorsque les pères sont jeunes – moins de 35 ans –, ils participent plus activement à la vie du foyer.

Ca me rassure.

Alors oui je te vois venir « Comment ça, ‘ça te rassure’ ? » Beh ui. Je veux bien faire le père moderne et exemplaire, pour ma femme et mes filles, mais si je suis le seul père moderne de la planète, j’vais me sentir un peu seul. Et va savoir pourquoi, c’est pas forcément le truc que je cherche à tout prix à épingler à mon cévé si tu vois c’que j’veux dire.

Bon alors je dois dire par contre : le ménage, on s’est payés les services d’une dame qui s’occupe de ça pour nous et le repassage, je fais pas. Je sais pas faire. J’ai testé une fois : 2 heures pour deux chemises. A la suite de quoi j’ai acheté tout un tas de tshirts, que même plus t’as besoin de repasser quand tu les sors du sèche-linge.

Laisser un commentaire