Ponyo : première séance de ciné

Ca compte, dans une vie, nan, sa première séance de cinéma ? Un truc qu’on va refaire des dizaines, des centaines, voire des milliers de fois dans son existence.

Depuis quinze jours, j’me tâtais : deux ans et demi, est-ce trop jeune ou pas pour aller au ciné et se bouffer un film de presque deux heures ? Hier matin, j’me suis dit « tentons le coup ». Allez, séance de 11h, pour voir Ponyo, le fameux dernier dessin animé de Miyazaki.

Bilan de la matinée.

  • Trop fort de la voir se balader avec son p’tit sac à la main. Dedans y’avait : un paquet de mouchoirs (je sais pas pourquoi, elle a TOUJOURS un paquet de mouchoirs avec elle) et deux paquets de biscuits Charlotte aux fraises.
  • Gâteaux dont elle va léchouiller la fraise pendant tout le film, sans toucher au biscuit of course. A la fin du film, elle voulait remettre le machin baveux dans le plastique « pour le manzer plus tard ». Bah nan, on va pas faire.
  • Réponse à la question initiale : l’âge ne compte pas, tout dépend de la capacité du dit film à capter l’attention du nain de jardin.
    Miyazaki est un maître et quand il décide de séduire les mômes, il réussit. La p’tite est restée de 10h45 à 13h vissée sur son siège. Elle m’a chuchoté qu’elle en avait marre à environ 3 minutes 12 de la fin.
  • C’est à ce moment-là que j’ai sorti le sachet de bonbecs que sa mère m’a glissé façon dealer de came – « en catimini » – au moment de partir. Un p’tit bonbon et hop, ça bouclait le film.
  • En arrivant dans la salle, elle me fait « c’est où, Ponyo ? ». Bah c’est là, en lui montrant l’écran. « Tu vas le démarrer, le film, Papa ? »… Attends, bouge pas, je cherche la télécommande.
  • « L’écran il est encore plus grand plus grand qu’à la maison » (en faisant le geste qui va avec en écartant les bras). Tu m’étonnes.
  • Et devine c’est quoi qui passe dans la salle comme musique en attendant le film ? Jimmy de Moriarty. Ou ZE chanson qui la berce depuis son plus jeune âge, que même elle la chante en yahourt. Magnifique clin d’oeil du destin ou d’autre chose qui pourrait s’y apparenter.
  • Le dolby surround-thx-monfion + un nain de jardin pas au fait de la technologie = c’est drôle. Dans le film, à un moment, y’a un personnage sur la gauche qui cause, et dans la salle ça parle à gauche tout pareil… C’est le seul moment où elle a détourné le regard de l’écran, pour voir qui pouvait bien parler là-bas.
  • Tu vas raconter le film à maman en rentrant, hein ? « Oui. Alors c’est Ponyo, elle veut que son papa et sa maman y rentrent à la maison. » Ha ?… J’l’avais pas perçu comme ça, moi, du haut de mon grand âge.
  • Le soir, avant d’aller au lit. « On y retourne quand, au cinéma, Papa ? » La prochaine fois qu’y a un dessin animé. « C’est dans combien de siestes ? »… Quelques-unes, ma grande, quelques-unes.

13 réflexions sur « Ponyo : première séance de ciné »

  1. Moi je me rappelle, mon premier cinéma c’était avec mon papa uniquement également, et pis c’était la petite sirène 🙂 J’crois que j’avais 4 ans ^^

  2. c’est trop mimi tout ça…….. ça mériterait pas un nouveau bouquin….. genre sur les « perles » du nain de jardin….. moi j’suis preneuse….. j’pense à la retraite des fifilles!!!

  3. C’était avec mon Pater aussi 🙂
    Je te recommande d’ailleurs « Le Roi et l’Oiseau » de Paul Grimault, avec des textes de Jacques Prévert d’après La Bergère et le Ramoneur d’Andersen.
    A partager avec tes Nanas : vous m’en direz des nouvelles!

  4. J’avais quatre ans, c’était avec les deux soeurs de mon père, qui devaient avoir dans les 18-19 ans à l’époque, pour Oliver et compagnie. Je me souviens que je disais « Oliver c’est chat, et Compagnie, c’est le chien » XD.
    Ah ouais c’est sûr, la première séance de ciné, ça compte, on s’en souvient, les autres commentaires ci-dessus le prouvent.

    Le truc c’est que, quand t’es mouflet, t’es hyper impatient d’aller au cinéma, si un adulte dit devant toi « un ciné? Non j’ai pas envie », tu te dis « le con!!! », mais après, tu grandis, et un beau jour tu t’exclames « c’est banal le ciné, qu’est-ce que j’y trouvais étant minot? ». he 😉

  5. Extra, mes deux troizans sont également allés pour la première fois au ciné en avril pour voir Ponyo! En grande fan de Miyazaki, j’y tenais beaucoup!

    A tout juste trois ans, ils ont beaucoup apprécié 🙂

  6. Ca commence à dater tout ça mais j’aime bien relire les anciens articles, et celui-ci me rappelle mon premier ciné à moi… C’était « Tarzan », seule avec mon Pôpa aussi, j’avais trois ans.
    Ca m’a bizarrement émue de (re)lire ce post, je me rends compte que je n’ai pas profité de mon père autant que j’aurais voulu quand j’étais môme.

Laisser un commentaire