Le livre pour enfants qui en disait trop

C’est ouf comme ils sont détendus du zgeg, les allemands. (via Pénélope ué, qui signale que quand il vient au monde, le nain de jardin semble dire « COUCOU TOUT LE MONDE ! »)

4 réflexions sur « Le livre pour enfants qui en disait trop »

  1. Et c’est encore mieux quand on est germanophone et qu’on prend le temps de lire le texte sous les dessins!! Exemple: « Maman et papa s’aiment beaucoup. Ils s’embrassent. Le pénis du papa est devenu grand. Il tient debout. Maman et papa aiment bien quand le pénis du papa vient dans le vagin de la maman. C’est humainement beau »

    … J’adore!!

Laisser un commentaire