Police montée (sur réhausseur)

Ce matin, bordel enneigé, c’est les vacances, je dois jeter Lyna chez mes parents (petite parenthèse vidéo)

Cath est partie quelques minutes avant moi, elle m’appelle sur mon tél et chose que je ne fais jamais ou presque, je décroche en me disant qu’elle va me donner des infos circulation – comme le gars de France Info sauf c’est ma femme.

Effectivement, elle me dit « déconne pas, passe pas par là, c’est le bin’s ». Douze secondes plus tard, je raccroche avec un nouvel itinéraire en vue. La naine toute emmitouflée derrière qui me sort :

– Papa c’est pas bien, t’as téléphoné en conduisant, T’AS PAS LE DROIT !
– (mais qui a refilé des gènes à Hortefeux à cette gamine ?)… Euh oui j’ai pas le droit. Mais d’où tu sors ça ?
– C’est Ma (ndlr : sa marraine aux nibards accrochés — et je remets le lien AVEC PLAISIR, on est toujours trahi par les siens) qui m’a dit qu’on n’avait pas le droit de téléphoner en conduisant.

J’ai commencé à partir dans une dissertation du genre la loi, le respect de la loi et la désobéissance parfois nécessaire mais elle était trop occupée à caler ses doigts correctement dans ses nouveaux gants « sans fil ».

Demain, « j’suis de Lyna » (je la garde toute la journée, quoi). Elle m’a déjà annoncé le programme quand j’lui ai demandé ce qu’elle avait de beau à me raconter, dans la voiture : « j’te parlerai demain ». Ah ok j’attendrai mon tour.

Laisser un commentaire