Comment ne pas enfanter des boulets ?

(ceci présuppose que, même si en se démerdant à merveille, ton enfant pourrait ne pas être un boulet. Ce qui n’est vraiment mais VRAIMENT pas gagné – oui je me prépare au scénario du pire)

C’est le Dr Philippe Jeammet qui répond à la question : il suffit de savoir dire NON à ses enfants. Un NON massif et convaincu, un NON qui veut dire « NO PASARAN AFFREUX NAIN DE JARDIN » – ça, c’est mon interprétation personnelle. Lisez plutôt l’avis du spécialiste :

Dire non à un enfant, c’est tout d’abord lui apprendre à se différencier. Quand on lui dit non, c’est que l’on est différent de lui, que l’on est une autre personne. Il peut alors s’individualiser, sentir qu’il a sa propre personnalité. Cela lui évite de rester dans la fusion avec ses parents, de partager exactement toutes leurs émotions. Lui dire non, c’est l’aider à s’autonomiser naturellement.

— Le reste de l’interview est par ici.

Laisser un commentaire