Putain, vingt ans !

Publié initialement le 13 mai 2010, mis à jour le 13 mai 2015 — Ce jeudi 13 mai 2010 2015, ça fera quinze vingt années qu’on s’est roulés une pelle avec Cath à l’arrière du « foyer » de mon club de basket. Sur « Short Dick Man ».

Heureusement, elle comprend rien à l’anglais, elle aurait pu prendre ça pour un signe.

J’avais 17 ans, elle en avait 15. Quinze Vingt ans plus tard, elle a passé la moitié de sa vie avec mon foutu crâne chauve (qui ne l’était pas à l’époque, rendons-lui hommage).

Dans son journal intime, elle avait écrit le lendemain : « je sors avec Fab. Il est mignon, MAIS PAS HYPER CRAQUANT« . Ca annonçait la couleur, hein ?

J’étais écroulé quand on a relu cette phrase ensemble, un an plus tard – je l’avais tannée pour qu’elle me fasse lire ses journaux, curieux que j’étais de la connaître. C’était lors de nos premières vacances passées ensemble dans une tente, dans une ferme éloignée de mes parents-mais-pas-trop.

Quinze Vingt ans plus tard, « Elle » est mon alliée, ma meilleure pote, mon amante, ma confidente, ma conseillère, ma meilleure supportrice dans mes projets, ma complémentarité, mon épaule pour pleurer (pas tout le temps, hein, faut bien que je garde un minimum mon statut de mâle haha) et plus généralement une foutue cador dans tout ce qu’elle entreprend.

Perso, je vois ce qu’il peut y avoir de mieux au monde que d’avoir une femme AU NIVEAU.

Je suppose qu’il y a des mecs qui doivent regarder leur nana et se dire « hé merde ». De mon côté, et jusqu’à la preuve du contraire, ça serait plutôt l’inverse.

Tiens, d’ailleurs, l’autre jour, je la regardais et j’me disais « waw, ma femme, elle est toujours aussi bonnasse ». Pourvu qu’ça dure, hein !

Cheveuzovent

5 réflexions sur « Putain, vingt ans ! »

  1. Que c’est miiignon 🙂
    (et rassurant, j’espère que mon mec pense la même chose (eh oh laissez-moi rêver quoi! 🙂
    à la différence qu’il n’est pas encore tout à fait chauve et que ça ne fait que 8 ans….

Laisser un commentaire