Merci pour ces 10 ans !

Nous sommes le 1er novembre et on vient de passer un mois à fêter les 10 ans de madmoiZelle, de la plus belle des façons :

  • par un jeu de piste totalement fou, qui a rendu nos lectrices complètement zinzins et amené plus de 6000 commentaires sur le forum (merci à Lisa et Myriam pour le boulot effectué !)
  • par une géniale émission en live réunissant de nombreux copines / copains, artistes à qui madmoiZelle a pu filer un coup de main depuis dix ans
  • par une vidéo Draw My Life géniale qui retrace l’histoire de mad, réalisée par une partie de l’équipe (merci à Cy, Sophie, Léa et Marion, vraiment)
  • et ce vendredi soir, par une soirée grandiose à la Bellevilloise, une vraie et belle fête, où on a chanté, dansé et célébré avec nos lectrices de la plus chouette des manières.

Et maintenant ?… Maintenant, on va commencer à VRAIMENT rigoler, mais le défi est d’autant plus grand qu’il va falloir faire dans la dentelle, de plus en plus précise et fine.

Mais j’y reviendrai, avant ça, j’ai des MERCIS à formuler !

Quand j’ai lancé madmoiZelle, j’avais tellement de mal à dire « MERCI ». Je ne pense pas que j’étais du genre ingrat, parce que je le pensais, ce « merci », mais c’était très rare que je le verbalise à la personne concernée.

J’ai progressé en dix ans, et même si j’ai encore des travers, (parfois je rate un merci que je pense), je me bats très fort contre ça au quotidien, à me dire parfois « dis MERCI parce que si tu ne le fais pas, les gens ne vont pas savoir par eux-mêmes que tu leur es reconnaissant ».

J’en profite aussi pour l’expliquer aux gens autour de moi, de leur dire « quand je t’envoie un merci, prends-le et garde-le au chaud, je fais de mon mieux, mais parfois j’suis à la masse, j’oublie de dire ».

Donc allons-y, en route pour les mercis :

  • Merci à Cath, ma femme, ma moitié, ma partner depuis 20 ans, qui a su m’appuyer quand c’était compliqué, me mettre des coups de pied au cul quand il le fallait, qui a endossé toute la responsabilité financière de notre foyer pendant plus de 6 ans, afin que je puisse réinvestir un maximum dans le projet madmoiZelle, et qui m’a toujours encouragé. Cath, un jour je t’ai dit tout ému « À deux c’est mieux qu’à un. », et madmoiZelle en est sans doute l’exemple le plus concret — avec nos enfants, mais elles sont hors-catégorie. MERCI. Sans toi, rien de tout ça n’aurait été possible.
  • Merci à Denis, mon pote, mon mentor, qui m’a fait prendre conscience de mon potentiel, m’a sorti du schéma de pensée de mon éducation, m’a fait gagner tellement d’années et m’a sorti de tant de situations relous. Ça a été compliqué pour moi de sortir de cette relation « père-fils » que j’avais installé avec lui — le pendant négatif de cette relation de pygmalion, mais je peux affirmer sans sourciller que sans lui, je ne serai pas là aujourd’hui — et madmoiZelle aussi par la même occasion.
  • Merci à Estelle aka Stellou, avec qui j’ai lancé le site, qui m’a vraiment inspiré pour le lancement, qui a m’a aidé à définir le ton de cette ligne éditoriale si particulière. On s’est fâchés naguère, avant qu’on reprenne contact dernièrement. Je suis vraiment ravi d’avoir pu renouer avec elle pour cet anniversaire et qu’on ait pu mettre nos différents du passé derrière nous.
  • J’ai TELLEMENT d’autres mercis à formuler que je vais éviter de faire une boulette comme un acteur qui aurait reçu un César et je vais juste m’arrêter à remercier toutes celles et tous ceux qui m’ont aidé et/ou qui ont participé à madmoiZelle de près ou de loin dans cette fantastique aventure.

Ce fut dix ans fantastiques, mais c’est maintenant que ça commence à devenir aussi amusant que tricky ! Rendez-vous bientôt sur le blog pour en recauser !

Laisser un commentaire