Comment récupérer ses sous face à un client mauvais payeur ?

Sans violence aucune et avec le sourire.

Depuis dix ans, je mets un point d’honneur à payer mes fournisseurs en temps et en heures, mais j’ai hélas bien moins de succès avec certains de mes clients.

En bientôt onze ans, j’ai eu très très peu d’impayés, ils se comptent sur les doigts d’une main. En revanche, je ne compte plus les heures passées à réclamer le paiement de mes factures, à tenter de trouver au sein des organigrammes LA personne responsable de délivrer mon chèque.

La crise aidant, certains d’entre eux finissent même par payer madmoiZelle très très en retard et toutes les techniques sont bonnes pour t’endormir : « désolé la compta est en vacances, désolé j’ai perdu votre facture, désolé j’ai perdu ma mère ? Comment ça elle est morte ? Non non je l’ai perdue, elle était là en revanche mon chien est mort »

Dans ce cas, la règle est simple : c’est toujours le plus relou et le plus pitbull qui sera payé en premier. BELIEVE ME, ça m’a coûté beaucoup beaucoup d’euros avec ces sympathiques personnes de Timée Éditions

J’ai donc développé une technique qui m’a amené jusqu’ici 100% de réussite pour récupérer mes €. Prenez des notes, ça marche parfaitement bien :

  • Après beaucoup trop de relances, vous annoncez une semaine avant que vous venez personnellement dans le bureau du client, en début de matinée ou en début d’après-midi pour récupérer votre chèque de x € (joignez à nouveau la facture pour la quinzième fois)
  • LIbérez bien l’intégralité de votre journée, ne prévoyez rien après, surtout pas.
  • Le dit jour, préparez-vous : prenez à boire, éventuellement un goûter, et de quoi vous occuper (boulot ou bouquin, c’est l’occasion)
  • Vous vous pointez, annoncez votre arrivée à la personne à l’accueil et vous dites qu’on vous attend. Si on vous demande pourquoi, précisez que vous venez chercher vos sous et que la personne concernée est au courant.
  • Si la personne est (au choix) en vacances / en réunion / en train de chercher sa mère, dites que vous avez tout le temps du monde, que vous venez chercher vos sous et que vous ne partirez pas sans votre chèque.
  • Installez-vous confortablement dans un coin, et sortez votre occupation : perso, je sors mon ordi et je commence à tapoter des trucs, ça marche très bien pour montrer votre détermination.
  • Attendez le temps qu’il faudra — généralement, les gens à l’accueil qui devront vous gérer seront mal à l’aise pour vous, il se pourrait même qu’ils deviennent vos alliés de galère.
  • Soyez agréables avec tout le monde, l’objectif n’est pas de foutre le feu à la boutique, même si vous pouvez avoir du ressentiment. Un sourire de façade ne cachera pas votre détermination sans bornes.
  • Je l’ai assez peu fait en dix ans – 4 ou 5 fois, je pense. Il m’est arrivé d’attendre jusqu’à 2h30, mais je suis toujours ressorti avec mon chèque. On m’a une fois dit que « désolé mais le PDG n’est pas là pour signer votre chèque ». Quelle ne fut pas ma surprise de voir le fameux chèque (signé) pointer le bout de son nez 20 minutes plus tard après que j’ai annoncé que je ne bougerai pas tant que je n’aurai pas mon chèque.
  • Moralité de l’histoire : dans cette société où on règle l’intégralité des histoires de la vie par email, une présence IRL peut très souvent accélérer les choses. Même pas besoin de sortir les muscles, de disperser façon puzzle ou de casser des genoux, le simple fait de s’installer chez le client pour y passer la journée suffit en général à atteindre le niveau de reloutise suffisant pour se faire payer.

En espérant que ça aidera certain•e•s d’entre vous à se faire payer.

3 réflexions sur « Comment récupérer ses sous face à un client mauvais payeur ? »

  1. J’avoue que c’est une très bonne solution. Mais je réfléchissais par rapport à ma boîte si c’était applicable au cas où quelqu’un qu’on a pas encore payé se pointe et je ne suis pas sûre que ca marche à 100%. Car dans la boîte on a qu’un seul comptable pour beaucoup de monde (souvent débordé du coup) et plusieurs chefs mais un seul qui peut légalement signer les chèques. Le comptable ne peut rien sortir de la compta sans la validation du chef et vu que le chef est en voyage tous les 4 matins, ca devient compliqué. Ca nous est arrivé d’avoir notre paie en retard car le chef était pas là pour les valider…

  2. J’ai du aller IRL chercher un paiement de plusieurs 100 de milliers d’euros à Moyynty au Kazkhstan. J’en garde pas à un très bon souvenir et il fallait être « un peu diplomatique ». #truestory

Laisser un commentaire