Si tu vomis, vomis là-dedans

Hier matin, Lyna était barbouillée. Faut dire que sa mère lui a collé dans le gosier dès le lever cet horrible sirop pour éviter les démangeaisons de boutons. Après avoir ingurgité le dégueu breuvage, elle s’est avalée un bout de petit filou et il n’a pas fallu longtemps pour qu’elle commence à faire d’étranges bruits avant de vomir.
Continuer la lecture de « Si tu vomis, vomis là-dedans »

Re-message de service

  • Comme tous les ans ou presque au moment de Noël, mon éditeur Timée réussit le coup de maître de tomber en rupture de stock de Futur Papa tome 1. Oh que oui que ça m’agace. La première année, le livre a été indisponible partout en France pendant tout le mois de décembre. Dans la série « tirons-nous une balle dans le pied », on fait difficilement mieux.
    Sachez donc qu’il est en rupture chez Amazon, que le livre est en réimpression et qu’en attendant, si ça vous chante, il y en a encore sur fnac.com.
  • J’ai créé une « fanpage » de 1 Gars 3 Nanas, deviendez Fan, aimez-moi, Dieu vous le rendra au centuple (au moins :))… je viendrai y mettre les mises à jour du blog et autres trucs un peu « exclusifs », vous verrez…
  • Enfin, si vous cherchez un peu de musique chatoyante qui pourrait vous caresser les tympans ce matin, allez donc voir Gush sur madmoiZelle.tv, ça me met en joie.

Message de service

  • Il semblerait qu’il y avait un souci avec Internet Explorer depuis 15 jours sur le blog : impossible de vous connecter, cette saloperie vous virait directement. Désolé de ne pas l’avoir vu plus tôt, c’est mon paternel qui me l’a fait remarquer, mais je n’utilise pas du tout IE. C’est désormais réparé et petit conseil : passez à Firefox, vous verrez, c’est tellement mieux :)
  • Futur Papa va sortir en Espagne le 11 novembre prochain ! C’est la réplique exacte du premier tome dans sa version originale, sauf en ibérique. Vous pourrez trouver la photo de la couv sur Facebook sur la fanpage de Futur Papa.
  • Continuer la lecture de « Message de service »

Briseur de rêves

Ce soir, dans la voiture, en revenant de la gare, la grande me raconte sa journée :

– Papa, je suis allée chez Zélie et on s’est déguisées !
– Ah oué ? Et tu t’es déguisée en quoi ?
– En princesse !
– Gniiii (sa mère, à côté : « en Blanche-Neige, plus exactement »)
– J’aime bien, Papa, me déguiser en princesse !
– Gniiiii (sa mère, à côté : « elle a mis sur sa liste au Père Noël un costume de princesse »)
– Mais Papa, moi aussi, je veux être une princesse et me marier avec un prince.
– Gniiiiiiiiiiiiiiiiii

C’en était trop, je devais agir. Quelqu’un devait prendre un bourre-pif, là. Trou trou. C’était soit le Père Noël, soit les princesses. Trou trou. Oh ? DTC Blanche Neige !
Continuer la lecture de « Briseur de rêves »

Qui n'a pas fait la varicelle ?

Mesdames et mesdames, si vous voulez que vos mômes chopent la varicelle, amenez-les à la maison pendant les vacances de la Toussaint, on leur fait faire des bisous avec Kim et ça devrait faire l’affaire !

Du bouton en veux-tu en voilà, du gros, du petit, du rouge, du moins rouge, du purulent, du timide, du pas beau… enfin tu diras, j’préfère le bouton disgracieux à la gastro et son duo diarrhée/vomi.

Quand j'serai grand, j'serai un super héros

Dans très exactement 10 jours (et quelques), j’aurai 32 ans. Le souci, c’est que je vieillis alors que l’âge des lectrices pour qui je bosse sur madmoiZelle ne bouge pas d’un prout. Mais vous allez voir, je m’adapte !

Hier encore, j’étais avec une nana de 19 ans pour la filmer en train de raconter ses fringues (oui, c’est entre autres choses mon métier) et elle me charriait sur mon grand âge. M’en fous, moi, pour mon anniv, je veux ça :
Continuer la lecture de « Quand j'serai grand, j'serai un super héros »

Mes premiers pas de père

Ca s’est passé comment, pour vous, vos premiers pas en tant que père ? Je roupillais dans le train après une galopante journée parisienne et ça m’est revenu, à l’instant. Je sais pas pourquoi. Hop, mon ordi, j’écris comme ça vient.

Je me souviens d’un mélange confus de sentiments : une immense joie, un peu de trouille, un peu paumé, une étrange sensation par rapport à ce petit machin, qui roupille. Continuer la lecture de « Mes premiers pas de père »

The Right Word

Un truc que j’ai toujours admiré chez Cath, c’est qu’elle emploie toujours le bon mot adapté à la bonne situation, au bon objet, à la bonne action. Bref, ma femme a un vocabulaire « développé », hérité directement de ses parents, qui ont également ce souci de l’exactitude.

J’en suis vraiment, mais vraiment admiratif. Quand on était jeunes et foufous et qu’on projetait de faire des p’tits chauves à lunettes, elle me racontait qu’elle ferait pareil avec nos rejetons. LE BON MOT. Dès le plus jeune âge. Résultat… à un peu plus de 3 ans, Lyna me scie le fondement.
Continuer la lecture de « The Right Word »