Ta main à mon cul, ma main dans ta gueule

Ça fait un bail que je n’avais pas parlé de parentalité, mais nous y voici, j’ai une histoire à vous raconter. Elle est tellement symbolique de tout ce qu’on fait subir à nos enfants inconsciemment que je ne pouvais pas la garder pour nous. La voici :

Samedi 25 novembre 2017, journée de lutte contre les violences faites aux femmes. Je suis avec les filles — Cath travaille toute la journée — et je leur lis un commentaire Facebook sous notre article intitulé Mon mec vient de me frapper pour la première fois, que faire ?

Continuer la lecture de « Ta main à mon cul, ma main dans ta gueule »

Islande 2015

L’Islande et moi, c’est une belle relation : après avoir raté un voyage de presse en février 2012 pour une (fausse) alerte santé, j’ai réussi à organiser un séjour sur l’île de glace pour des annonceurs de madmoiZelle au mois d’octobre qui a suivi.

Quatre jours qui m’ont rendu zinzin de ce pays, je m’étais dit qu’il faudrait y retourner en famille — j’apprendrai plus tard que ce long week-end aura contaminé plusieurs de ses convives, devenus amoureux de l’Islande. Continuer la lecture de « Islande 2015 »

Putain, vingt ans !

Publié initialement le 13 mai 2010, mis à jour le 13 mai 2015 — Ce jeudi 13 mai 2010 2015, ça fera quinze vingt années qu’on s’est roulés une pelle avec Cath à l’arrière du « foyer » de mon club de basket. Sur « Short Dick Man ».

Heureusement, elle comprend rien à l’anglais, elle aurait pu prendre ça pour un signe. Continuer la lecture de « Putain, vingt ans ! »

Subconscient défaillant

Il y a quinze jours, je me suis réveillé un dimanche matin en sursaut après avoir rêvé (ou plutôt cauchemardé) que toute la famille prenait des bombes sur le coin de la gueule. Je suis sorti du sommeil pile-poil au moment où je serrais ma famille contre moi en disant « ça va bien se passer », tout en levant la tête et en regardant les bombes nous arriver droit dessus pour finir par nous tuer tous. Réveil et dimanche ronchon, donc.

Cette nuit, pire encore : j’ai rêvé d’une histoire totalement alambiquée. Continuer la lecture de « Subconscient défaillant »

Pourquoi la religion ?

Ce week-end, on s’est retrouvés à l’église, pour une messe de mariage. C’était aussi pour Lyna et Kim leur toute première messe, ou du moins leur première depuis qu’elles sont capables de dire que 2+2 font 4. J’étais assez curieux de leur réaction : et si elles décidaient toutes les deux de rentrer dans les ordres suite à cette séance ? Ça m’ferait une bien belle guibole, tiens.

Leur ras-le-bol au bout de cinq minutes m’a d’une part rassuré quant à leur éventuelle épiphanie, mais aussi ramené à une interrogation : POURQUOI mes parents m’ont collé à l’époque dans tout le parcours caté-communion ? Qu’est-ce qu’ils ont bien pu se dire ? À quel moment ils ont pu se dire que ce truc allait m’épanouir ?  Et puis quelles sont leurs positions respectives sur le sujet ? Parce qu’autant ma mère vient d’une famille plutôt catho, autant mon père avait un père communiste et ouvrier-dans-le-textile, combo généralement peu enclin à croire à quelque supériorité divine. Continuer la lecture de « Pourquoi la religion ? »

Où on cause parentalité avec d'autres parents blogueurs chez Navo

J’étais invité dans le micro de Radio Navo (allez écouter ses autres podcasts c’est très bien) avec des invités que j’avais pu choisir, grâce à son fantastique concept « Les Invités de mes Invités sont mes Invités ». J’ai donc invité Nadia Daam, Titiou Lecoq et Mickaël aka Papacube pour parler parentalité. On a surtout appris des tas de trucs à Navo, le pauvre.

Et les filles, si un jour vous lisez ce blog tout poussiéreux, vous viendrez me voir pour me dire si on a été des bons parents, ou pas (et puis je vous expliquerai aussi ce truc de « si c’était à refaire », parce que c’est compliqué) (je vous aime les filles) (parce que oui, faut trop le dire que pas assez)

Des Chinois de Chine ou des Chinois du Japon ?

L’autre midi, Cath racontait une histoire à table :

– Et là, y’a un Chinois qui sort de…
(Lyna la coupe) Tu sais pas si c’est un Chinois… c’est peut-être un Japonais, tu sais.
– …
– En tout cas, c’est sûr qu’il était asiatique.
– …

Cet enfant est donc déjà immunisé contre le racisme latent qui touche 90% des Français. Je suis en joie. Cath s’est excusée de sa maladresse, et on en a profité pour approfondir le concept et l’élargir aux autres ethnies du monde.

De toutes façons, sur le sujet, une chose est sûre : mieux vaut tard que jamais pour un bon bourrage de crâne à base de tolérance.

(ce titre en référence à OSS 117 de mon coeur)

7 ans, mon premier harcèlement

Vendredi dernier, de retour à Lille, alors que je demande à Lyna si elle a passé une bonne journée, elle me répond « halala c’est relou, y’a José* qui a passé son temps à me courir après pour m’embrasser ! ». Premier réflexe — con — du père — con — que je suis : je souris tout en me disant « ah bah oui, dis donc, t’as dû passer une journée difficile à te faire dragouiller ».

Sauf que. Quelques instants plus tard, son visage change, son petit sourire de façade disparaît… et elle se met à pleurer. Voilà.

Dans un premier temps, tu flippes. Bordel, que s’est-il passé ?  Continuer la lecture de « 7 ans, mon premier harcèlement »