Ta main à mon cul, ma main dans ta gueule

Ça fait un bail que je n’avais pas parlé de parentalité, mais nous y voici, j’ai une histoire à vous raconter. Elle est tellement symbolique de tout ce qu’on fait subir à nos enfants inconsciemment que je ne pouvais pas la garder pour nous. La voici :

Samedi 25 novembre 2017, journée de lutte contre les violences faites aux femmes. Je suis avec les filles — Cath travaille toute la journée — et je leur lis un commentaire Facebook sous notre article intitulé Mon mec vient de me frapper pour la première fois, que faire ?

Continuer la lecture de « Ta main à mon cul, ma main dans ta gueule »

Des Chinois de Chine ou des Chinois du Japon ?

L’autre midi, Cath racontait une histoire à table :

– Et là, y’a un Chinois qui sort de…
(Lyna la coupe) Tu sais pas si c’est un Chinois… c’est peut-être un Japonais, tu sais.
– …
– En tout cas, c’est sûr qu’il était asiatique.
– …

Cet enfant est donc déjà immunisé contre le racisme latent qui touche 90 % des Français. Je suis en joie. Cath s’est excusée de sa maladresse, et on en a profité pour approfondir le concept et l’élargir aux autres ethnies du monde.

De toutes façons, sur le sujet, une chose est sûre : mieux vaut tard que jamais pour un bon bourrage de crâne à base de tolérance.

(ce titre en référence à OSS 117 de mon coeur)

Lapsus totalement révélateur

Depuis hier soir, les filles sont chez mes parents, nous laissant le bonheur de vivre une existence pleine de libertés et de « qu’est-ce qu’on en a à foutre, après tout, on est jeunes, on se fend la gueule ». Attention trop de liberté = trop d’oxygène = ça monte au cerveau, la preuve avec ce magnifique lapsus de ma femme : Continuer la lecture de « Lapsus totalement révélateur »

Compliment

Les filles jouaient tout à l’heure à un super jeu de société Monsieur Madame. Cath tire une carte et dit à Lyna :

– La carte, c’est « Faites un compliment à votre voisin de droite »… Tu sais ce que c’est, un compliment ?
– Non.
– Alors c’est dire à quelqu’un qu’il fait bien quelque chose… par exemple « OOOooh Lyna, tu fais très bien du cheval » ou bien « OOoh Lyna, comme tu es jolie ». Tu comprends ?
– Oui !
– Donc tu dois faire un compliment à Kim. Qu’est-ce que tu veux lui dire ?
– Ooooh Kiiim, tu manges bien du chocolaaaaat !

Le petit moment lol du dimanche.

Cette candeur enfantine

Tout à l’heure, à table, Kim qui s’enfile un bon quignon de pain, qui remonte son tshirt en disant :

– J’ai bien mangé, mon ventre est bien rempli… j’arrête de manger parce qu’après j’vais avoir un gros ventre, comme Maman.

Éclat de rire paternel — j’suis pourtant pas le mieux placé niveau bedaine, rire jaune maternel et Cath, toujours encline à se prendre un double coup de pied sauté après s’être avalé un bourre-pif, tente de sauver l’honneur :

– Non mais tu veux dire que j’ai un GRAND ventre, non ?
– Non non… un GROS ventre.

Dix de der, belote et rebelote.

Sinon les vacances se passent bien, merci :)

Pénis capillaire

Je pourrais vous en faire 3/jour, des comme ça, mais celle-ci est particulièrement rafraîchissante. Samedi midi, on mangeait sur notre petite terrasse, au soleil, sous la glycine. Kim fait à sa mère :

– Maman, t’as une bite dans les seveux !
– …
– Mais si, là, une bite !
– … Une bête, tu veux dire ?

On s’est regardés avec Cath, imaginant la scène. On a ri, sous l’oeil médusé des filles. On en profite tant que c’est encore possible.

Briseur de rêves

Ce soir, dans la voiture, en revenant de la gare, la grande me raconte sa journée :

– Papa, je suis allée chez Zélie et on s’est déguisées !
– Ah oué ? Et tu t’es déguisée en quoi ?
– En princesse !
– Gniiii (sa mère, à côté : « en Blanche-Neige, plus exactement »)
– J’aime bien, Papa, me déguiser en princesse !
– Gniiiii (sa mère, à côté : « elle a mis sur sa liste au Père Noël un costume de princesse »)
– Mais Papa, moi aussi, je veux être une princesse et me marier avec un prince.
– Gniiiiiiiiiiiiiiiiii

C’en était trop, je devais agir. Quelqu’un devait prendre un bourre-pif, là. Trou trou. C’était soit le Père Noël, soit les princesses. Trou trou. Oh ? DTC Blanche Neige !
Continuer la lecture de « Briseur de rêves »