Putain, vingt ans !

Publié initialement le 13 mai 2010, mis à jour le 13 mai 2015 — Ce jeudi 13 mai 2010 2015, ça fera quinze vingt années qu’on s’est roulés une pelle avec Cath à l’arrière du « foyer » de mon club de basket. Sur « Short Dick Man ».

Heureusement, elle comprend rien à l’anglais, elle aurait pu prendre ça pour un signe. Continuer la lecture de « Putain, vingt ans  ! »

Biznesswoman VS Maman

Tous les 2-3 mois, quand arrivent les vacances scolaires, je sens plus que jamais chez Cath cette dualité, cette bataille rangée dans sa jolie tête blonde, où s’affrontent la biznesswoman accomplie qu’elle est et la maman que la société (et indirectement sa mère, qui était prof, donc présente pendant les vacances) lui a inculquée d’être.

Inlassablement, tous les 2-3 mois, elle décide donc de prendre une semaine de « congés » pour « passer du temps » avec ses filles, sans jamais anticiper que quand la bonne affaire bizness va pointer le bout de son nez, la femme d’affaires va se réveiller et envoyer péter tous ses projets de maman. Continuer la lecture de « Biznesswoman VS Maman »

Try again !

Cath sur MSN ce matin, de très bonne heure :

« Fab, tu peux faire signe quand t’es là pour montrer à Lyna que t’es là ? Elle a fait un mauvais rêve à ton sujet : des brigands t’emmenaient pour te découper en morceaux »…

Hé la blondinette, va falloir faire BEAUCOUP mieux comme rêve pour me culpabiliser de découcher et d’aller passer mon samedi à Angoulême ! HAHA.

Bordel de merdeeeeee

Ma femme m’a fait une Gabrielle Solis il y a quelques mois. Elle voulait changer des trucs. Donc elle a opté pour faire des travaux dans « sa » maison. Why not. Faut dire que Kim va quitter sa pièce de bébé, et comme nous allions devoir procéder à une chaise roulante des chambres, ça se tenait. Tant que ma blonde ne se fait pas coller deux obus taille G sur sa poitrine ou qu’elle ne se dope pas les lèvres au collagène, ça me convient.

Elle a donc fait appel à une « home-stager », qui est venue avec des planches tendance, des idées de déco pour nos chambres. A la Gabrielle Solis. On s’embourgeoise moi j’vous dis. Encore une fois, tant qu’elle se trouve pas un jeune jardinier bien bâti pour couper notre glycine 3 fois par semaine, moi ça me va. Continuer la lecture de « Bordel de merdeeeeee »

La Frange, tu l'aimes ou tu la quittes

Durant les vacances, Lyna a expérimenté un nouveau truc : le coupage de mèche incongru, en mode « jouons à la coiffeuse avec mes propres cheveux ». Raté c’est tout niqué. Ca fait donc une grosse semaine qu’elle ne ressemble strictement à rien, avec son capillariat frontal complètement déstructuré.

Sa mère a donc décidé ce week-end de prendre les choses en main et de l’emmener dès ce soir chez le coiffeur, histoire de lui coller… une frange – du moins le temps de récupérer le coup. Continuer la lecture de « La Frange, tu l'aimes ou tu la quittes »

Moi père moi protéger enfant

Pour bien comprendre le contexte de cette histoire, il est nécessaire de dresser le tableau : on avait prévu lors de nos vacances de faire un p’tit voyage en train à vapeur. Tchou tchouuuu. Seulement, voilà : on est à la bourre (même les trains à vapeur partent à une heure donnée), on tourne en rond dans le bled (Anduze – ça c’est pour les archives familiales) à la recherche de la gare, on demande aux gens qui nous envoient à l’opposé – grand classique, on n’a pas de poussette, je porte Kim dans mes grands bras musclés, et au détour d’un chemin pourrave plein de trous, je me pète la gueule comme une merde. Ou plus exactement : je me nique la cheville. Continuer la lecture de « Moi père moi protéger enfant »

Souvent Femme est exigeante

(je sais que je risque gros à y aller franco avec mes clichés à la con, parce que je dois avoir la ligue anti-machos sur le dos depuis mon dernier post, mais peu importe, il y a des choses qui doivent être dites !)

Ma femme et moi, ça fait 15 piges qu’on mélange toutes sortes de fluides. Quand on a démarré notre petite relation, c’était facile : elle était fan de U2. Donc pour les cadeaux, j’me foulais pas, je lui achetais toutes sortes de merdes en rapport avec la bande à Bono et l’affaire était pliée. Jusqu’au jour où elle m’a dit « mais tu sais que tu peux TENTER de m’offrir autre chose que des goodies / albums / inédits de U2 ? ». Bordel, en une phrase, elle venait de reboucher ma source intarissable d’idées-cadeaux. Continuer la lecture de « Souvent Femme est exigeante »

Kim et l'humour

Ce matin, il est samedi, 7h, Kim est réveillée. Cath me demande la tête dans l’oreiller si je peux aller la chercher. Je me lève au radar pour aller capter la fifille. Je la trouve à moitié en train de faire le poirier, toute pimpante d’énergie : sa pêche matinale me met le mal de crâne. Je l’amène dans le lit conjugal et elle commence à vivre sa vie autour du pieu pendant que je me rendors à moitié. Continuer la lecture de « Kim et l'humour »

Quatre ans

30 juin 2010. Lyna a 4 ans aujourd’hui. Petit florilège de 7 mois de stress.

– Depuis début janvier, ses copains et ses copines enchaînent les anniversaires, franchissant ce cap fatal des cinq années d’existence. Depuis début janvier, ses potes grandissent et depuis début janvier, elle reste scotchée à 3 ans alors que les autres la sèment. Trois ans « et demi », qu’elle précise à chaque fois qu’elle mentionne son âge. Insupportable pour le bestiau de compét qu’elle est (déjà). Continuer la lecture de « Quatre ans »