Skip the Use

stu-blog

Je vous ai déjà causé de ma théorie des 90/10, ces fameux 10% de kif intense avec vos mômes qui vous font oublier les 90% de vie quotidienne bien plus relous.

La semaine passée y’a 15 jours (je traîne), je me suis donc pris ma dose de 10% pour quelques mois, puisque j’ai emmené Lyna voir Skip the Use à l’Olympia, grâce à la formidable Coralie chez Polydor (merci, sans toi j’aurais jamais pu être le meilleur père du monde pendant au moins 2h).

C’était ça, la fameuse putain de surprise pour compenser le fait qu’elle soit séparée de ses potes en CP. Pour son premier « vrai » concert (on était allés voir Moriarty qui avait fait un concert spécial mômes un dimanche aprèm au Trianon – elle chantait très bien Moriarty plus jeune), elle a assisté à du très lourdos, puisque Skip the Use est pas loin d’être l’un des tous meilleurs groupes francophones sur scène. Faut dire que Mat Bastard est sacrément amoché en plus d’être génial. Continuer la lecture de « Skip the Use »

L'éclopée imaginaire

(ce post est totalement approuvé par Maman « – tu pourras dire que pour une fois, je suis totalement d’accord avec toi ! – ah mais c’est pas toujours le cas ? – bah parfois tu m’insultes un peu – ah oué c’est vrai »)

Voici donc un post semi-drôle semi-qu’est-ce que c’est que ce bordel qu’ils peuvent nous inventer ces FDP de mômes. Pour que vous pigiez bien le déroulement de cet épisode assez étrange de notre vie de parents, je vais vous ressortir quelques tweets : Continuer la lecture de « L'éclopée imaginaire »

É-mu-la-tion

Kim, si tu lis ça dans dix piges, tu sauras que tu t’es « décoincée » de la flotte lors de l’été 2012 grâce à une certaine Charlotte. Tu avais une trouille bleue qu’on te laisse seule, avec tes brassards, au milieu de la piscine, t’accrochant frénétiquement à nos pouces. Sympathique boulet. Jusqu’au moment où tu as vu que la petite Charlotte, 2 ans et demi, un « bébé » à tes yeux, s’est mise à l’eau et est allée nager toute seule avec sa bouée au milieu de la piscine. Continuer la lecture de « É-mu-la-tion »

Eurodisney : le livetweet de la mort

Celles et ceux qui me suivent sur TOUITTEUR auront sans doute remarqué que j’ai floodé dimanche, puisque j’ai LIVE-TWEETÉ notre journée en famille à Eurodisney. J’en dis pas plus, lisez ici, chaque « tweet » est très court — c’est le principe, moins de 140 caractères, et ça se lit DE BAS EN HAUT. Allez hop hop hop, on descend jusqu’en bas et on remonte ! Continuer la lecture de « Eurodisney : le livetweet de la mort »

Échouer l'éducation de ses enfants

On vous avait déjà expliqué comment échouer sa vie de couple avec classe mais si par le plus grand des hasards, vous avez en plus réussi à enfanter, la clé du succès de l’échec réside dans une éducation bien bancale. Voici la recette. C’est cadeau.

Continuer la lecture de « Échouer l'éducation de ses enfants »

Échouer son couple avec brio

À l’heure du coaching de vie, du succès sinon rien, du winner, rater est devenu tout un art. Voyons comment bâtir un échec cuisant dans votre couple.

Cette rubrique est un grand hommage à La Stratégie de l’Échec, oeuvre trop méconnue de Dominique Farrugia, Maurice Barthélémy et Jean-Paul Rouve, sortie à l’époque de la VHS, qui s’attelle à détailler les différentes techniques pour échouer au travail.

Aujourd’hui, nous nous concentrerons sur un échec bien plus gratifiant que le raté professionnel : le FAIL amoureux. Avec un peu de chance, vous échouerez sur toute la ligne en y entraînant vos enfants, qui n’ont rien demandé du tout. Le top du top, bravo. Continuer la lecture de « Échouer son couple avec brio »