Le doudou est mort ce soir.

Pour s’endormir, Lyna a une fleur-dont-tu-tires-la-tige-et-ça-fait-une-mélodie. Tous les soirs depuis sa venue au monde, elle la berce.

Après huit ans de bons et loyaux services, cette fleur/doudou est en train de rendre l’âme. Avec le temps, la tige se détend de plus en plus et donc elle finit par ne plus sortir que quelques notes de cette fameuse musique qu’on lui a enclenché des centaines de fois au moment de la mettre au lit, puis qu’elle mettait en route elle-même dès qu’elle a pu le faire. Continuer la lecture de « Le doudou est mort ce soir. »

Le harcèlement de rue intériorisé

C’est un immense souci de société : le harcèlement de rue touche de près ou de loin toutes les filles en France. C’est un problème qui me rend personnellement taré, et d’autant plus depuis que j’ai deux filles : je ne peux pas les imaginer évoluer dans une société où elles ne pourraient pas circuler librement dans la rue sans se faire interpeller, siffler, draguer lourdement, appeler (au mieux) par des noms d’animaux.

Un samedi aprèm, alors que je faisais le Papa moderne et que Maman était au boulot et qu’elle ne faisait pas de gâteaux, on est allés se balader avec les fifilles à la médiathèque flambant neuve du quartier. L’occasion pour elles de déposer leurs bouquins et d’en réemprunter une tripotée. Continuer la lecture de « Le harcèlement de rue intériorisé »

Et si ma fille se réveillait mec un jour…

Je suis le genre de parent à me poser les questions relous (celles dont tu te passerais bien pour ne pas emmerder ta conscience ou tes principes) le plus tôt possible, et surtout à ne jamais les esquiver.

Dans un but précis : en anticiper mon éventuelle réponse, et ne pas réagir connement le jour où je dois affronter la dite question. Par exemple, j’ai très tôt conceptualisé le fait que mes filles (qui étaient alors des bébés) auraient une vie sexuelle, qu’elles suceraient/lécheraient des organes génitaux et vice-versa et tant mieux pour elles. Parce que dans mon esprit, c’est typiquement le genre de trucs que les pères ont du mal à affronter. Donc hop, la baise, ça c’est fait.

Pour autant, il y a des tas de questions qu’il est impossible d’anticiper. Par exemple, je n’avais pas vu venir – si tôt – le coup de « Papa, c’est quoi l’avortement ? ». C’est stupide de ma part, pourquoi ne l’avais-je pas fait plus tôt ? Sans doute pas parce que je m’étais dit « elles sont trop jeunes pour ça ». Erreur de base. Continuer la lecture de « Et si ma fille se réveillait mec un jour… »

Le guide des métiers pour les petites filles qui ne veulent pas finir princesses

Découvrez ce livre génial à travers l’interview de son auteure, Catherine Dufour sur madmoiZelle. Et offrez ce livre à toutes les filles autour de vous, quelque soit leur âge. Le combat contre les stéréotypes de genre démarre dès le plus jeune âge !

Des Chinois de Chine ou des Chinois du Japon ?

L’autre midi, Cath racontait une histoire à table :

– Et là, y’a un Chinois qui sort de…
(Lyna la coupe) Tu sais pas si c’est un Chinois… c’est peut-être un Japonais, tu sais.
– …
– En tout cas, c’est sûr qu’il était asiatique.
– …

Cet enfant est donc déjà immunisé contre le racisme latent qui touche 90 % des Français. Je suis en joie. Cath s’est excusée de sa maladresse, et on en a profité pour approfondir le concept et l’élargir aux autres ethnies du monde.

De toutes façons, sur le sujet, une chose est sûre : mieux vaut tard que jamais pour un bon bourrage de crâne à base de tolérance.

(ce titre en référence à OSS 117 de mon coeur)

Papa c'est quoi l'avortement ?

La parentalité au quotidien, c’est des tas de questions dont on a déjà anticipé les réponses. Mais les meilleures de ces questions, à mon humble avis, sont sans doute celles que vous n’avez pas vues venir, que vous auriez préféré éviter, mais qu’il faut savoir affronter le moment venu. Pas question de laisser les mômes avec un « demande à ta mère ».

Mais avant tout, un peu de contexte : quand je bosse les weekends, Lyna aime bien venir s’asseoir à côté de moi ou sur mes genoux. Elle regarde ce que je fais, pose des questions (« alors là je monte une vidéo, je prends un bout de vidéo, que je colle derrière un autre bout de vidéo »).

Ce samedi-là, une lectrice de madmoiZelle mentionne le Twitter de la Redac « vous avez vu cette vidéo ? ».

Erreur : je clique avec Lyna sur mes genoux. La vidéo se lance toute seule. Le titre est assez peu explicite : une petite fille américaine de 12 ans parle de l’avortement. Je me dis que ça peut être une chouette façon de lui présenter le sujet. Continuer la lecture de « Papa c'est quoi l'avortement  ? »