Apporter du positif

Samedi, 18 mois après la première édition, c’était la sixième Grosse Teuf madmoiZelle. Au-delà du partenariat inédit avec Netflix pour organiser une soirée à thème Orange is the New Black — qui s’est avéré être comme prévu un énorme succès auprès de nos lectrices, c’est toujours un vrai plaisir pour moi d’aller causer avec les madZ.

Ça me bouleverse toujours – et je ne m’y habituerai jamais, je pense – d’entendre des jeunes femmes d’une vingtaine d’années me dire « merci pour madmoiZelle, vous m’avez vraiment aidée à me construire ». On reçoit des mails régulièrement pour nous le dire, mais de vive voix, les yeux dans les yeux, ça change tout. Continuer la lecture de « Apporter du positif »

De la nécessité du consentement dans notre société

L’affaire JoeyStarr-Gilles Verdez de la semaine passée, orchestrée par un Hanouna plus retors que jamais pour mettre la main sur D8, nous a montré une nouvelle fois à quel point toute notion de consentement était étrangère à notre cher « vivre ensemble » en France.

Oh, il y en a eu PLEIN, des articles sur Hanouna ceci, JoeyStarr cela et chez madmoiZelle, on a décidé – bien sûr – de l’angler sur le consentement.

Et je n’ai vu, hélas, personne d’autre nous précéder – on est sortis 48h après « l’affaire » ou nous emboîter le pas.

C’est quand même triste à pleurer de voir qu’aucun média, aucun éditorialiste, aucune tête pensante qui s’est penchée sur cette histoire, certes pathétique mais tellement révélatrice de notre époque, n’ait choisi de s’attarder sur le fait que JoeyStarr, aussi violent qu’il soit, était assis peinard dans son canapé et n’avait strictement rien demandé à personne. Continuer la lecture de « De la nécessité du consentement dans notre société »