Fuckin' Prince Charmant !

Attention, planquez les enfants : je chie sur cet enculé de Prince Charmant ! Mais si, vous savez… Ce fameux trouduc’ qui met dans le crâne des petites filles qu’il parera le pied de leur lit de jolies fleurounettes, qu’il enchantera leur quotidien de belles intentions, de surprises magiques et dépaysantes, qu’il les emmènera loin, sur son cheval tout blanc (le seul cheval au monde avec même pas un peu de caca sur la queue).

Dans l’absolu, pourquoi pas.

Par contre, même si je suis non-violent par principe, j’ai des envies de lui péter les dents, à ce connard quand :
– cette petite fille rêvant de ce doux Prince Charmant sur son putain de canasson blanc devient ma femme,
– qu’elle a des relents de ses doux rêves de jeunesse
– parce qu’elle s’imagine que, le jour de notre anniversaire de roulage de pelle, si je rentre tard du boulot, c’est parce que je suis justement, sur mon canasson blanc, le brushing dans le vent, en train de lui préparer une « surprise magique et dépaysante » dont les Princes Charmants ont le secret
– alors que je suis en train de me dépatouiller d’une merde genre merdique qui risque de me pourrir la soirée si je ne la règle pas avant de partir passer cette soirée en amoureux
– et qu’en plus, j’arrive à arranger les bidons, le coeur (un peu) plus léger et l’estomac (un peu) moins noué pour apprécier un sympathique dîner en tête-à-tête.

Mais non. J’avais oublié le Prince Charmant.

Dans la tête de ma blondinette de femme, qui a lu trop de contes de fées dans sa prime jeunesse, qui dit « anniversaire de roulage de pelle » dit « jour exceptionnel » dit « enfile ton costume, mon ami, c’est le grand Jour ».

Sauf qu’anniversaire ou pas, le quotidien en décide autrement, parfois.

Le Prince Charmant, dans ses putains de contes de fées, jamais il arrive en galère, parce que le Dragon lui a donné un foutu fil à retordre (c’est balèze, un Dragon, l’air de rien)…

Résultat, la première phrase que me dit ma mie quand on se retrouve à deux, c’est « bah elles sont où, mes fleurs ? »… Bing.

A ce moment-là, je SAVAIS qu’avec mes petits soucis de petit chef d’entreprise, j’avais merdé et que malgré tous mes efforts pour être détendu du zgeg, on allait passer une soirée miteuse. Et oui, con de moi, je n’avais pas pris le temps d’enfiler mon costard, de brandir mon épée, d’enfourcher mon canasson et de parer le salon de jolies fleurs de printemps.

Modafeucka.

Je l’avais déjà en tête depuis un moment, mais là, c’est décidé : je me fixe une mission façon « sauveur de l’humanité » vis-à-vis avec mes filles : qu’au moins  elles échappent à ce fléau qui flingue subrepticement tant et tant de couples. Ca va être un sacré combat, seul contre tous, mais quand je me remémore la soirée d’hier, j’me dis que ça en vaut foutrement la peine.

7 réflexions sur « Fuckin' Prince Charmant ! »

  1. Ouhla t’es remonté comme un coucou suisse en manque de chocolat toi … Suis d’accord avec toi sur le principe d’expliquer à nos filles miniatures que la vie c’est pas un conte de fée. Mais j’crois qu’on ne peut pas complétement enlever aux filles leur faculté (contrairement à nous) à adoucir un peu le quotidien en l’agrémentant de quelques détails fleuris.

  2. Moi aussi je crois au Prince Charmant, je me dis qu’il est quelque part et qu’on finira bien par se rencontrer…
    Du coup j’ai des exigences super haut placées mais j’angoisse quand même à mort en me disant que si ça se trouve on ne se rencontrera jamais…

    Peut-être que ça aiderait pas mal de nanas à se caser / éviterait de nombreuses déceptions si en effet si elles arrêtaient d’y croire…

  3. Till -> bah ui mais bon… quand ça prend le dessus sur une raison plus terre à terre (le travail, la vie qui passe), c’est très très relou :]
    Catherine -> Merci je note ! Mais pour ce coup-là, en fait, c’est elle qui veut se faire pardonner (bah ui hein :))
    Clyne -> t’as tout compris à mon propos, je pense… « un jour mon prince viendra »… mon cul ué, il va pas venir, va le chercher. Et pis en plus, c’est pas ton Prince, c’est juste un mec bien qui te correspond bien, avec ses qualités et aussi tous ses défauts (les moins casse-bonbons pour toi, si possible :))

  4. Héhé, je l’ai trouvé [en tout cas pour le moment!] mon prince charmant ! et ouep, en +, pas besoin d’anniversaire de roulage de je ne sais trop quoi pour avoir des cadeaux ! ma foi, peut être aussi que j’ai pas retenu la notion « prince charmant » mais plutôt un truc du genre « shrek »… !? arffff !

  5. Je suis déjà, il y a un moment sorti de l’anonymat sur le site lorsque Kim était en route :), du coup comme j’ai découvert pas plus tard qu’hier ce blog, eh bien j’en ressors (de l’anonymat ^^).
    Bref, le premier futur papa je l’ai découvert direct en livre, et puis j’ai pris le second blog en cours de route.. Mon copain a adoré le premier livre (tu me le ressortiras quand le moment sera venu qu’il me dit ^^), et ce w-e, en se baladant, il voit futur papa en vitrine.. Un peu étonnés (ben oui ça fait un moment qu’il est sorti quand même), on se rapproche, et Ô miracle, un deuxième ! On a harcelé la pauvre libraire jusqu’à ce qu’elle le sorte de la vitrine. Bah oui, c’était leur dernier…
    J’ai vite fait de le lire, et mine de rien je l’ai repassé à mon chéri ^^.
    Bisous et bonne continuation !
    E.

  6. Personnellement, et du haut de mes 18 ans, je pense avoir réussi à me détacher du stéréotype « prince charmant » que les dessins animés et autres contes m’ont apporté.
    Ceci dit, ca ne sait pas fait sans un petit retour à la réalité bien senti, qui certes n’a pas été des plus agréables, mais qui a quand même été essentiel.
    Je connais pas mal de gens dont les parents ne voulaient pas qu’ils regardent des disneys quand ils étaient enfants, pour ne pas avoir cette image de la femme au foyer ou du prince brushingué, mais je pense que l’on peut se détacher de ca quand on grandit, et j’aurais été triste de ne pas avoir regardés ces dessins animés…
    Même si quand je les regarde aujourd’hui, je meurs d’envie d’étrangler un oreiller quand je vois certaines choses, ca ne m’empêche pas d’avoir de bons souvenirs de ces films…
    (ok après relecture, je ne sais pas si c’est très clair mais bon ><)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.