Exercice du week-end

Toi aussi, travaille tes abdalminals* tout en divertissant ton lardon.

(suite…)

Sortie d'école

Prélude.

Jeudi soir, juste avant le dodo – bisou n°125 décrit dans le fameux cahier des charges. La grande me regarde dans les yeux et me dit : (suite…)

Miam-miam contre tac-tac

Allez lire ça. Je cite.

Selon une étude allemande rendue publique mercredi 8 avril, les chimpanzés mâles ont tout intérêt à « acheter » les faveurs de leur compagne avec un peu de nourriture : les femelles se montreraient en effet plus enclines à s’accoupler si on leur offre de la viande. […]
La problématique « sexe contre nourriture » pourrait ainsi passer du champ de la zoologie à celui de l’anthropologie : les scientifiques ont établi depuis longtemps que, dans les sociétés primitives de chasseurs-cueilleurs, les chasseurs performants ont davantage d’épouses et donc d’enfants, sans que ce lien ait été explicité jusqu’à présent.

Moi donner manger à toi. Est-ce que tout ne s’éclaire pas soudain dans votre esprit ?… Sans déc’ ?

Mettez vos mômes à Miyazaki !

Totoro Aquarelle

Mais mais mais… c’est vrai, ça. Quand on pense « dessin animé pour enfants », on y associe de base les Disney, auxquels on ajoute du Tchoupi (le prochain qui me sort Tchoupi tchatchatcha JE LE DEFONCE !), une pincée de Didou et pour les parents qui ont d’ores et déjà abandonné, du Dora avec son con de renard, là. (suite…)

C'est qui l'patron ?

Je poste cette image-là pour la postérité. Il m’arrive d’aller voir les classements d’Amazon, histoire de voir comment se portent les futures voitures des fifilles.

Et étrangement, Amazon a collé Futur Papa 1 (aka le début des emmerdes) dans la rubrique « Témoignages d’actualité », va comprendre… et bon bah le classement cause de lui-même. (suite…)

J’ai rendu les armes. Sans m’en rendre compte.

J’ai un truc à dire. Et JE SAIS que mes pairs, mes potes de baroud, les mecs en couple depuis un certain temps, vont se reconnaître dans les lignes qui suivent. Tenez bon, les mecs. Il le FAUT. Nos ancêtres allaient chasser le mammouth pour se faire respecter de leurs femmes. Y’a pu de mammouth maintenant, donc faut trouver autre chose. La révolte du quotidien, les potes. Moi, je me suis laissé avoir. J’espère que mon témoignage vous aidera à résister. (suite…)

BIG bisou… sur la bouche ? ? ?

La grande a déjà un rituel bien huilé pour le coucher. Habituellement, je le zappe après un gros câlin, pour laisser sa mère gérer la dernière ligne droite.

L’autre soir, la figure maternelle s’étant absentée pour bizness, c’était à moi que revenait la dure tâche de respecter le moindre rouage du process décliné dans le fameux cahier des charges intitulé « bisous de bonne nuit version 0.11 (work in progress) ». (suite…)

Maligne comme un singe

Comment faire pour réussir à garder son choli parapluie debout dans l’entrée, quand on n’a que 2 ans et des brouettes et des mains encore relativement carrées ? La grande a trouvé une solution et ça m’a fait lol… la photo dans la suite :)
(suite…)

The Belly Series

… Ou comment un père raconte sa grossesse à sa façon, en prenant une photo par semaine de sa belle.

J’étais tout chose de voir que la lecture de Futur Papa avait incité quelques « collègues » à faire de même. Alors si tu te sens pas d’écrire mais que t’as un appareil photo et une (forcément) jolie femme, voilà une idée qu’elle est chouette ! (vu chez la joulie Coline)

3378676231_df9fdf093bNan mais genre, c’est la semaine 25 et elle en chie déjà… la pauvre, si elle savait… :)

Psychologie Maternelle : Rassurance de la jeune maman

(ça marche encore mieux si vous en êtes à la deuxième ponte)

Les manuels « Comment être un homme parfait ? » publiés entre la préhistoire et le XXème siècle sont formels : le rôle de l’individu armé de gamètes mâles est de rassurer sa femelle. C’est pas écrit tel quel, mais c’est l’idée : homme ramener gibier pour femme(s) et enfants, homme pourvoir aux besoins matériels de femme, homme.

Toutes ces missions vont dans un même sens plus global : rassurer la femme, ce petit être perdu sans son homme, sans la moindre défense face à ce monde cruel. (suite…)