Chère Kimkim

(c’est con, non, de donner à son môme un prénom tellement court qu’il n’a pas de diminutif et donc de lui donner un surnom qui le rallonge ?)

Chère Kimkim,

On est le 1er août 2014. Si tu lis ça dans quelques années, je ne sais pas où on en en sera, mais à l’heure où j’écris ces lignes, on passe peu de temps, toi et moi, ensemble. Du moins, on passe moins de temps ensemble que je n’en passe avec ta grande soeur. Faut dire que Lyna saute sur tous les trucs que je lui propose et toi, un peu moins. Pour t’affirmer en tant qu’individu, sans doute. Difficile de t’en vouloir, parce que je sais que c’est totalement ma faute et que je suis incapable de savoir ce que ça fait d’être le cadet de la famille. Continuer la lecture de « Chère Kimkim »

Tout un pata-couffin

(oui je sais que ça s’écrit patacoufin, ça vaaa)

Ce jeudi midi, alors que nous déjeunions tranquillement avec mes parents et ma belle-famille, ma mère et moi nous sommes livrés à un énième clash. Enfin, clash, tout est relatif, disons que c’était plutôt une discussion d’adulte à adulte, pas un truc genre « ouééé t’es trop une connasse d’abord ! ! ! ». Non j’ai passé l’âge. Continuer la lecture de « Tout un pata-couffin »

Souvent Femme est exigeante

(je sais que je risque gros à y aller franco avec mes clichés à la con, parce que je dois avoir la ligue anti-machos sur le dos depuis mon dernier post, mais peu importe, il y a des choses qui doivent être dites !)

Ma femme et moi, ça fait 15 piges qu’on mélange toutes sortes de fluides. Quand on a démarré notre petite relation, c’était facile : elle était fan de U2. Donc pour les cadeaux, j’me foulais pas, je lui achetais toutes sortes de merdes en rapport avec la bande à Bono et l’affaire était pliée. Jusqu’au jour où elle m’a dit « mais tu sais que tu peux TENTER de m’offrir autre chose que des goodies / albums / inédits de U2 ? ». Bordel, en une phrase, elle venait de reboucher ma source intarissable d’idées-cadeaux. Continuer la lecture de « Souvent Femme est exigeante »

Quatre ans

30 juin 2010. Lyna a 4 ans aujourd’hui. Petit florilège de 7 mois de stress.

– Depuis début janvier, ses copains et ses copines enchaînent les anniversaires, franchissant ce cap fatal des cinq années d’existence. Depuis début janvier, ses potes grandissent et depuis début janvier, elle reste scotchée à 3 ans alors que les autres la sèment. Trois ans « et demi », qu’elle précise à chaque fois qu’elle mentionne son âge. Insupportable pour le bestiau de compét qu’elle est (déjà). Continuer la lecture de « Quatre ans »