Des Chinois de Chine ou des Chinois du Japon ?

L’autre midi, Cath racontait une histoire à table :

– Et là, y’a un Chinois qui sort de…
(Lyna la coupe) Tu sais pas si c’est un Chinois… c’est peut-être un Japonais, tu sais.
– …
– En tout cas, c’est sûr qu’il était asiatique.
– …

Cet enfant est donc déjà immunisé contre le racisme latent qui touche 90 % des Français. Je suis en joie. Cath s’est excusée de sa maladresse, et on en a profité pour approfondir le concept et l’élargir aux autres ethnies du monde.

De toutes façons, sur le sujet, une chose est sûre : mieux vaut tard que jamais pour un bon bourrage de crâne à base de tolérance.

(ce titre en référence à OSS 117 de mon coeur)