Et si ma fille se réveillait mec un jour…

Je suis le genre de parent à me poser les questions relous (celles dont tu te passerais bien pour ne pas emmerder ta conscience ou tes principes) le plus tôt possible, et surtout à ne jamais les esquiver.

Dans un but précis : en anticiper mon éventuelle réponse, et ne pas réagir connement le jour où je dois affronter la dite question. Par exemple, j’ai très tôt conceptualisé le fait que mes filles (qui étaient alors des bébés) auraient une vie sexuelle, qu’elles suceraient/lécheraient des organes génitaux et vice-versa et tant mieux pour elles. Parce que dans mon esprit, c’est typiquement le genre de trucs que les pères ont du mal à affronter. Donc hop, la baise, ça c’est fait.

Pour autant, il y a des tas de questions qu’il est impossible d’anticiper. Par exemple, je n’avais pas vu venir – si tôt – le coup de « Papa, c’est quoi l’avortement ? ». C’est stupide de ma part, pourquoi ne l’avais-je pas fait plus tôt ? Sans doute pas parce que je m’étais dit « elles sont trop jeunes pour ça ». Erreur de base. Continuer la lecture de « Et si ma fille se réveillait mec un jour… »

Comment Louis CK a commencé à parler de sa paternité

C’est Kyan Khojandi – bien avant qu’il devienne « le mec de Bref » — qui me dit un jour « t’as des enfants ? T’aimes le stand-up ? Tu devrais regarder ce que fait Louis CK ». Ce fut la claque instantanée, enfin un mec qui parlait de ses enfants, de sa condition de père, avec qui j’étais sur la même longueur d’ondes !

Et cette vidéo représente un peu « les origines de Louis CK », comme dans les Encyclopédies Marvel, qui explique comment les super-héros ont attrapé leur super-pouvoir.

Elle est tirée d’une commémoration de George Carlin, humoriste américain de légende, décédé en 2008. Carlin a inspiré de nombreux humoristes contemporains, américains et du monde entier (forcément).

Louis CK raconte à quel point il était bluffé par sa « productivité » folle : tous les ans, HBO le filmait dans une « HBO Special », si bien qu’il devait chaque année réinventer un nouveau show.

Louis CK, dans cette vidéo émouvante où il lui rend hommage après sa mort, explique que cette capacité qu’avait Carlin à se réinventer tous les ans le faisait littéralement pleurer. Continuer la lecture de « Comment Louis CK a commencé à parler de sa paternité »

Awesome et wonderful

« As humans, we waste the shit out of our words. It’s sad. We use words like “awesome” and “wonderful” like they’re candy. It was awesome ? Really ? It inspired awe ? It was wonderful ? Are you serious ? It was full of wonder ? You use the word “amazing” to describe a goddamn sandwich at Wendy’s. What’s going to happen on your wedding day, or when your first child is born ? How will you describe it ? You already wasted “amazing” on a fucking sandwich. »

« En tant qu’être humain, on gaspille tellement la valeur de nos mots. C’est triste. On utilise des mots comme « grandiose » ou « merveilleux » comme si c’était des bonbons. C’était grandiose ? Vraiment ? Ça t’a évoqué de la grandeur ? C’était merveilleux ? T’es sérieux ? C’était blindé de merveilles ?  Vous utilisez le mot « incroyable » pour parler d’un foutu sandwich de chez Wendy’s. Que va-t-il se passer le jour de votre mariage ou de la naissance de votre premier enfant ? Comment en parlerez-vous ? Vous aurez déjà gaspillé « incroyable » pour parler d’un putain de sandwich. »

— Louis C.K.