Comment perdre ses kilos ? Une méthode imparable

J’ai 2 3 5 8 kilos en trop depuis la naissance de Kim. AU MOINS. Pendant ce temps-là, ma femme, elle, est redevenue la bombasse qu’elle était auparavant. Forcément, ça l’agace de voir que je ne perds pas cette foutue charge pondérale.

D’autant plus que j’peux tricher, j’suis du genre faux mince : je chope l’intégralité de mes kilos dans la ceinture abdominale et surtout dans les fameuses poignées d’amour. Autant dire que ça permet de cacher (un peu) la misère.

J'ai pas Paris-Match pour me les gommer, moi

Donc, ma femme, bien décidée à me faire changer d’avis, a entamé depuis quelques semaines une guerre psychologique. Sauf qu’elle est nulle pour ça. Elle sait pas faire. Une culpabilisation réussie, c’est bien plus qu’une simple vanne – certes bien placée.

L’autre soir, on faisait un tri dans mes fringues et alors que je lui disais qu’il fallait jeter mes anciens vêtements de la belle époque où j’étais svelte, elle m’a regardé comme ça :

Puis m’a fait : « Pourquoi ? Parce que  – attention la vanne va arriver – tu comptes rester comme ça ? »

J’ai d’abord pensé qu’elle parlait des fringues que je portais. C’est dire si sa vanne puait du bec niveau incitation du faux gros à faire régime.

En fait, c’était pas compliqué. Y suffisait de me montrer cette vidéo, où je m’illustre une fois de plus dans mon travail que j’ai.

Voilà. Déjà le lycra taille gonzesse, c’est moulant, mais le lycra taille gonzesse mouillé, c’était trop pour ma bouée abdominale. Ajoutez à ça un maillot de bain DE MERDE, qui laissait entrevoir mon saint fessier et vous avez un tableau magnifique.

Demain, j’me mets au Spécial K.

Laisser un commentaire