Kim et l'humour

Ce matin, il est samedi, 7h, Kim est réveillée. Cath me demande la tête dans l’oreiller si je peux aller la chercher. Je me lève au radar pour aller capter la fifille. Je la trouve à moitié en train de faire le poirier, toute pimpante d’énergie : sa pêche matinale me met le mal de crâne. Je l’amène dans le lit conjugal et elle commence à vivre sa vie autour du pieu pendant que je me rendors à moitié.

« Tutute ? »

Erreur fatale n°1 : j’ai oublié d’embarquer sa tutute, restée dans son paddock. « Tutute ! ». Bordayl. J’ai aucune envie de me relever. « Tutute ? » Et là, avec un sourire ironique doublé d’une furieuse envie de finir ma nuit tranquillos, j’lui dis : « tu retournes au dodo, Kim ? »

Erreur fatale n°2.

« NAAAAAAAAAN ! » Crise, roulage par terre, apocalypse, pleurs, armaggedon, mouchage de nez dans la moquette, il est assez clair à ce stade qu’elle n’a pas DU TOUT perçu la blague. Elle pense vraiment qu’elle va faire un retour simple vers sa chambre toute jaune.

Cath, sereine et à moitié endormie, me dit dans son oreiller : « t’as oublié un truc : elle est trop petite pour capter la subtilité de ton humour magique ».

Même à 7h, ma femme sait avoir le mot juste. Je profite du torrent de larmes incomprises pour me (re)lever et partir à la recherche de la totosse (que je finirai par trouver sous le matelas, normal). Ca m’apprendra.

==

Et sinon, woohoo ! 500 fans sur Facebook ça y est ! Merci ça fait plaiz !

Laisser un commentaire