Adios Pako

Celles et ceux qui me suivent depuis la nuit des temps se souviendront peut-être de cet épisode : le 4 avril 2006, j’étais tombé un peu par hasard sur une boutique Imaginarium et j’y avais trouvé pour ce bébé qui allait être Lyna un doudou canard appelé Pako Nico. J’en avais pris deux, comme tous les bons spécialistes du doudou vous le diront – une peluche de secours, ça sauve parfois la vie.

Retour vers le présent. Ce soir, le 22 novembre 2011. Comme tous les six mois, Cath demande aux filles de réunir les jouets / les bricoles / tous les trucs avec lesquels elles ne jouent plus, pour les revendre (ou les donner).

Et là, Lyna qui se pointe avec l’un des deux Pako Nico, qui le balance négligemment vers le tas d’autres trucs à refourguer et qui dit « j’en ai deux, des Pako, donc j’ai plus besoin de celui-là ».

Aïe. Ça m’a piqué, un peu.

Mais hé, cong, c’est la vie après tout, nan ?

2 réflexions sur « Adios Pako »

Laisser un commentaire