Islande 2015

L’Islande et moi, c’est une belle relation : après avoir raté un voyage de presse en février 2012 pour une (fausse) alerte santé, j’ai réussi à organiser un séjour sur l’île de glace pour des annonceurs de madmoiZelle au mois d’octobre qui a suivi.

Quatre jours qui m’ont rendu zinzin de ce pays, je m’étais dit qu’il faudrait y retourner en famille — j’apprendrai plus tard que ce long week-end aura contaminé plusieurs de ses convives, devenus amoureux de l’Islande.

Pour cet été, on a d’abord hésité à prendre un camping-car et à « frapper la route » jusqu’en Norvège — idée vite remise au placard quand, lors d’un récent voyage à Londres, les filles râleront sur la qualité de leur matelas dans notre chambre Airbnb.

Faut dire qu’on ne les a pas vraiment bien habituées : alors qu’on était du genre à prendre la voiture et à faire des vacances YOLO le long de l’Irlande ou du Québec, on s’était considérablement assagis depuis l’arrivée de Lyna, au nom d’une forme de « sécurité » — avec le recul, c’était bien bête, d’ailleurs, les enfants s’adaptant toujours beaucoup mieux qu’on le pense a priori.

Cath, de son côté, considérait qu’il était dommage d’emmener les filles trop loin trop tôt, que ça les marquerait plus si on gardait les destinations fofolles quand elles auraient grandi.

Ajoutez à ça nos vies remuantes tout au long de l’année et on avait plutôt tendance à aller à la facilité et au farniente durant nos congés estivaux, on a donc opté depuis presque dix ans pour des locations en France, les filles s’y feraient des copines autour de la piscine et nous, on se prendrait pas trop la tête.

Mais là, il était temps de re-bouger un peu : elles ont 9 et 7 ans, elles savent marcher, s’occuper en voiture sans être relous et j’avais toujours en tête l’Islande. Démarrons doucement, en se faisant un petit tour en voiture, tout bien organisé, avec un logement qui nous attend à chaque étape, on verra bien si la formule leur convient.

Première remarque de Lyna à l’annonce de l’idée :

– Ah mais donc on n’aura pas le temps de se faire des copines ?
– Si, peut-être pour un soir, mais le lendemain matin, zou, on s’en va.
– Hum ok…

Pour voir mon récap complet sur madmoiZelle : voyage en Islande.

Laisser un commentaire