Coming out

Ce soir, débarrassés de notre grande en vacances en « Ssarente » chez Papi et Mamie, on en a profité pour demander aux grands-parents de jouer les prolong’ avec la petite, on s’est donc envoyés un combo SPA (raaah) + MASSAGE (raaaaaaaaah) + RESTO (MAN-GER).

Cath me dit :

– Mais tu sais que je vais avoir 30 ans… et qu’en 2010, ça fera 15 ans qu’on se fait des bisous se roule des pelles ?
– AH OUAIS. La moitié de ton existence.
– Woohoo ! (nota bene : à ce moment-là de la discussion, Cath a picolé un peu de rosé, elle est un peu ronde)… Tu te souviens quand on s’est vus pour la première fois ?
– Yes. Tu portais une robe, des bottes et des collants noirs.
– Ah bon ? Tu te souviens de ça ?
– Uép.
– C’est parce que je t’avais gavé, parce qu’avec mes copines, on vous avait ruiné le réveillon entre potes.
– Grave. (mettez une nana dans un régiment, c’est le bordel, qu’y disait : théorie confirmée)
– … Et tu te souviens ce que je portais ? (nota bene : … faut un peu de temps pour que ça arrive là-haut)
– Ouais. Et tu sais pourquoi ?
– Non ?
(mdr mais gêné quand même) Parce que… J’AVAIS TROUVE QUE T’AVAIS DES GROSSES CUISSES, OUAIS !
(dégoûtée) Mais… tu me l’avais jamais dit, ça !
– Nion. Mais faut dire qu’on en avait jamais vraiment reparlé.
– Mais… c’est DEGUEULASSE !
– Bah non, mais quand on est sortis ensemble 6 mois plus tard, je m’en foutais de tes grosses cuisses… elles s’étaient même transformées grâce à la magie de l’amoûûûûûr en cuissots de gazelle !
– Mais… c’est DEGUEULASSE ! (elle a picolé, j’vous ai dit)
– …
– Et en plus, t’as été dire à tout le monde sur ton blog que j’avais écrit dans mon journal intime quand on est sortis ensemble que t’étais « mignon mais pas hyper craquant », mais ça, tu l’as jamais raconté !
– Bah non. Tu sais pourquoi ?
– Parce que moi, je l’ai pensé 6 mois avant. Toi, tu l’as écrit le lendemain où on s’est roulés une pelle.
– … (ça met le temps, j’vous dis)... ah ouais.
– Bah ui.
– Toujours est-il que je souhaite un communiqué officiel, où tu voudras, où tu diras que tu trouvais que j’avais des grosses cuisses quand on s’est vus. Et que c’est dégueulasse.
– Ok. J’m’en fous, moi. J’ai pas peur. J’suis un dingue.

Non mais.

2 réflexions sur « Coming out »

  1. Et on se demande de qui Lyna tient…
    Mouhahahhaaaaa…
    Bien on a la réponse là…
    Suis morte de rire.
    Pardoooooooooon mais c’est trop fort ce billet.
    Je sens que Cath ne va plus boire de rosé pendant un bon bout de temps.
    Bisous.
    ^o^

  2. Non mais au moins tu te souviens de sa tenue ce jour-là, peut-être que je devrais moins me prendre la tête sur mes grosses cuisses qui sait ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.