On va parler d’Amour, tiens (pour changer)

salut toi,
j’espère que tu te portes bien ! J’étais censé t’écrire mardi dernier, mais à vrai dire, j’avais le cerveau beaucoup trop retourné pour me poser sereinement devant mon clavier.

Je sortais d’un stage tout le week-end à propos de l’ego (tout un programme), qui m’a littéralement bousculé ma conception des choses de la vie (rien que ça, oui).

Je suis encore en train de process tout ce que j’ai vécu pendant ces deux jours, mais une chose est sûre : tout ceci parle d’Amour de soi, pour mieux aimer ton prochain.

Comme m’a dit Yann Arthus-Bertrand (dans une discussion à venir dans Histoires de Succès), « ça fait peut-être nunuche mais c’est comme ça que je vois les choses ». À titre perso, je ne trouve pas ça nunuche — et je n’ai pas manqué de lui dire.

Tant que les personnes qui aspirent à plus de gentillesse, d’Amour et de bienveillance sur cette planète continueront à s’excuser de vouloir Aimer authentiquement les gens, ça coincera.

Au nom de quoi est-ce si compliqué ? Vu la période, vu l’atmosphère de peur, de méfiance de l’Autre, de -phobies en tous genres, je crois au contraire qu’on a besoin de plus d’Amour que jamais.

De mon côté, c’est assez fou à quel point la vie me renvoie par de nombreux points à cette évidence : à la fin, seul compte l’Amour. J’ai l’impression d’avoir 80 piges quand j’écris ça 👴, mais c’est un truc que je ressens pleinement, dans mon bide, depuis quelques mois.

Mes filles me l’ont rappelé à la rentrée en me mettant des ptits coups de pied (plein d’Amour bien sûr) dans les tibias, pareil dans mes relations amoureuses, dans mon job, il y a comme une évidence, et depuis 15 jours, mes invité·es ont tendance à me le rappeler régulièrement à mon micro. Sans forcément l’exprimer verbalement, mais en le montrant, en le vivant. Ou alors c’est ma lecture du moment qui focalise sur le sujet, va savoir.

Tout l’Amour que je reçois, j’ai envie de le rendre. Avec le recul, je crois que j’aurais aimé le savoir plus tôt dans ma vie, c’était sans doute mon chemin, mais je crois que c’est encore mieux quand on le lit écrit noir sur blanc. Alors je te l’écris.

Dans le prolongement, je vais sortir vendredi mon nouveau podcast, qui s’appelle Histoires d’Argent. Tous les 15 jours, je vais faire parler des personnes de leur rapport à l’argent. Ça s’annonce passionnant. Et à ma grande surprise, je crois que je vais là aussi trouver en soulevant cette pierre capitalistique et froide et inhumaine qu’est l’argent une expression de l’Amour (ou du désamour) de soi.

Va donc t’abonner sur ta plateforme préférée, il y aura un nouvel épisode tous les premiers et troisièmes vendredis de chaque mois.

Merci encore pour tout cet Amour que vous toutes et tous m’envoyez sur mes différents canaux. Il m’arrive de ne pas réussir à gérer les réponses, désolé pour ça, mais c’est très précieux, vraiment.

Belle journée à toi, et à très vite dans tes oreilles, ou ailleurs.

🎙 Mes podcasts à écouter 

Rejoignez la discussion