Samuel, 69 ans, libertin « viriliste mais pas macho »

épisode 1

Lire l'épisode

Cette semaine, je reçois Sam, 69 ans (il y tient, à ses 69 ans !). On parle de son enfance en Algérie en tant que pied-noir jusqu’à son retour en France pendant la guerre d’Algérie, de sa première fois, éduqué à l’âge de 17 ans par une quinquagénaire, de son introduction si jpuis dire dans le milieu libertin parisien à 25 ans.

On creuse aussi son rapport aux femmes, lui qui se définit comme un homme « viriliste mais pas macho », de la façon dont il arrive à coucher avec des trentenaires, qui pourraient être ses filles… même si ça ne lui parle pas, puisque Sam n’a pas d’enfant. 

On parle aussi du fait de vieillir, lui qui est encore en pleine forme à presque 70 balais, de la bagarre contre le temps qui passe, on cause d’euthanasie aussi, bref, arrivez à passer le passage où Sam commence à dire « la société est en train de se féminiser naninana », dès qu’il arrête de se prendre pour un chroniqueur chez Pascal Praud et qu’il parle de lui, ça devient super intéressant.

Merci à Sam d’avoir joué le jeu, c’était vraiment une chouette rencontre et ça fait plaisir de laisser le micro à un mec comme lui pour parler de sa vie, même si je suis pas d’accord avec tout ce qu’il raconte, j’ai appris plein de choses en discutant avec lui !

Rejoignez la discussion

Histoires de Mecsépisode 1