Catégories
Podcasteur

Abonnez-vous à Histoires de Mecs (ex The Boys Club)


Après 8 mois d’absence, je vais reprendre The Boys Club (édit du 12 septembre 2020 : qui s’appelle désormais Histoires de Mecs). Humanoid a gentiment accepté de me donner le flux du podcast dans le cadre de la vente de madmoiZelle, afin que je puisse lui redonner vie dans mon existence après-madmoiZelle.

On a enregistré un épisode de bilan/transition avec Mymy, qui sera bientôt diffusé, où on dresse le bilan de ces deux ans et ces 50 interviews de mecs. J’y annonce rapidement les premières lignes de ce que je veux faire pour la suite du podcast.

Je vais ensuite prendre l’été pour réfléchir à ce que je veux, et les tester auprès de vous dans ma newsletter. Si vous n’y êtes pas inscrit·e, c’est le moment !

Dans tous les cas, pensez à vous abonner au flux The Boys Club Histoires de Mecs si vous écoutiez jusque-là les interviews depuis le podcast “généraliste” madmoiZelle (celui qui regroupe toutes les émissions du site). Voici les liens sur les différentes plateformes :

2 réponses sur « Abonnez-vous à Histoires de Mecs (ex The Boys Club) »

bonjour Fabrice,
je trouve le podcast avec Cyrus North sympa mais honnêtement, en 2020, commencer le podcast en entendant « on est des mecs, on va pas se toucher » … wow !
j’hallucine. C’est spontané! mais qu’en est il des jeunes hommes à qui justement on essaie de faire comprendre que le virilisme c’est pas l’avenir de l’humanité … alors j’aurais apprécié que tu coupes ou bien que tu dises que 2 mecs aussi ont le droit de se toucher sans que ce soit systématiquement dévalorisant (« on est pas des pd! ») – être homosensuel c’est ok, être homosexuel c’est ok et tous ces hommes vivent des histoires de mecs. ciao ciao

Hello Thomas, merci pour ton commentaire. Il faut que tu saches que c’était de l’humour, du second degré (en plus j’insiste sur le « DES BONHOMMES »). Tu peux ne pas apprécier, ne pas adhérer, certes, je peux le comprendre mais TOUT le reste du podcast va plutôt dans le sens que tu indiques, j’espère que tu l’auras noté. L’un des meilleurs moyens de déconstruire la masculinité toxique, c’est encore d’en rire. En tout cas, c’est mon avis 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *