Catégories
Entrepreneur Histoires de Succès madmoiZelle Saison 13 (2021)

Le début de mon histoire

J’ai retrouvé ces pages dans mes archives personnelles suite au divorce. Voici « Wonder Mag » (haha), mon tout premier magazine créé. 1991, j’avais 14 ans.

Je ne les avais pas revues depuis un bail. Quand j’ai remis la main dessus, ça m’a sauté à la gueule : le vrai début de mon histoire perso avec les médias, il est là.

J’avais embarqué mon frangin et mon cousin pour faire des tests de jeux, je m’étais occupé de la conception, de la maquette (🙃), on avait décidé des sujets à traiter…

Comme je suis un vieillard à l’échelle des nouvelles technologies, on n’avait pas d’ordinateur familial dans les 90s (bien trop cher), et encore moins d’Adobe Indesign. 

Alors j’avais découpé des photos dans mes canards de JV préférés (Joypad et Consoles+ ❤️), que j’avais collées sur des pages blanches, avant d’aller pendant une semaine de vacances dans un coin du bureau de mon père pour taper tous ces textes à la machine à écrire (fancy la typo, tavu). J’avais ensuite dessiné le logo et décalqué les titres à la main.

Puis j’avais fait quelques photocopies, refilées à mes potes passionnés de jeux vidéo. Et ça m’avait suffi, et fait tellement kiffer.

C’était l’époque où on faisait des trucs pour soi, pas pour les likes ou pour les poster sur les réseaux. J’avais fait ce magazine « juste » pour ma pomme et pour mes potes. Pour la beauté du geste, pour la passion, pour le kif de créer avec ses mains et mes gars sûrs. 

Y’avait un côté « authentique » (ce mot est tellement galvaudé) qui me touche tellement quand je repense au petit moi de 14 ans. Les réseaux ont certes définitivement changé ce rapport aux choses, mais subsiste l’envie de partager nos Histoires (la preuve avec ce post) (oui c’est méta).

Hier soir, sur ma chaîne Twitch, je recevais @bbb.caroline, qui a monté un salon de dreadlocks pendant 3 ans en Irlande avant de le revendre.

Elle racontait comment elle avait débuté, à 14 ans, à faire des dreads pour ses potes. Elle me rappelait ces photos que j’avais postées en story pendant le premier confinement, en me disant « le vrai début de l’histoire de ma boîte commence là ». 

(le replay de ce live vraiment passionnant sera dispo semaine pro dans Histoires de Succès)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *