Remplir mon puits (de 500.000 écoutes)

2017 aura été aussi difficile et éprouvante que passionnante pour moi, mais s’il y a bien un truc que j’y aurais appris, c’est à me recentrer sur moi et à ne pas oublier de me faire plaisir.

Au printemps, ma fantastique psy — parce que parfois, il faut savoir accepter de demander de l’aide — m’a dit, alors que je lui demandais si je n’étais pas au bord du burn-out :

« Je ne pense pas que tu sois au bord du burn-out. Je pense que tu es épuisé.

Au sens littéral du terme : ton puits est à sec. Tu y as puisé pas mal, plein de gens y ont puisé pas mal, d’autres  malveillants ont tenté de couper les canalisations.

Et là, tu es tout au fond et c’est vide, et tu te fatigues à creuser pour chercher de nouvelles ressources que tu ne trouves pas. »

Avant de conclure par :

« Prends le temps de remplir ton puits. »

(suite…)

J’❤️ la méditation

J’ai écrit cette vidéo avec Marion Séclin, et :

  • c’est plus tous les jours que j’écris des trucs sur madmoiZelle
  • c’est plus tous les jours que je réalise des vidéos avec Marion (remember Mad Gyver ?)
  • c’est sur la méditation, mon sujet de prédilection depuis un an (cf mes 33 leçons apprises en 2017),
  • elle est sponsorisée par Petit Bambou, la géniale app qui m’a accompagné dans mes débuts dans la pratique, merci à Benjamin pour sa confiance !

J’en suis donc très fier. La voici :

33 leçons apprises en 2017 et « projets en cours » pour 2018

2017 n’a pas été une année facile pour moi. Mais j’en ai profité pour apprendre sur moi-même et sur les autres sans doute plus que jamais.

Ça n’a pas été tous les jours évident, mais le chemin était sacrément intéressant à emprunter.

Je pose ici ces quelques leçons apprises en 2017. Elles vous parleront peut-être, peut-être pas, vous en ferez l’interprétation que vous souhaitez. L’objectif n’est pas de vous les détailler, juste de vous partager cette liste.

Les apposer ici me permettra de les retrouver plus tard. (suite…)

Ta main à mon cul, ma main dans ta gueule

Vous pouvez écouter ce texte en version audio, publié dans un bonus d’Histoires de Darons, mon podcast sur la paternité.

==

Ça fait un bail que je n’avais pas parlé de parentalité, mais nous y voici, j’ai une histoire à vous raconter. Elle est tellement symbolique de tout ce qu’on fait subir à nos enfants inconsciemment que je ne pouvais pas la garder pour nous. La voici :

Samedi 25 novembre 2017, journée de lutte contre les violences faites aux femmes. Je suis avec les filles — Cath travaille toute la journée — et je leur lis un commentaire Facebook sous notre article intitulé Mon mec vient de me frapper pour la première fois, que faire ?

(suite…)

Je le poste ici, ça me fera un beau post-it — on excusera le sexisme de Jules, XIXème siècle oblige, je pense que la phrase marche tout aussi bien avec « Toute personne » (merci Marion Séclin de m’avoir dégoté cette phrase).

Un voyage qui m’aura changé l’existence. Peut-être un jour j’arriverai à poser des mots sur cette expérience, et je prendrai le temps de vous raconter. En attendant, la photo de la sérénité :

View this post on Instagram

New PP #india #tbtooctober #nofilter

A post shared by Fabrice FLORENT (@fabflorent) on

Histoires de Darons, mon podcast sur la paternité !

Bonjour et bienvenue de retour sur mon blog perso ! Je suis heureux de vous retrouver après un an de hiatus. Ça faisait un bail que je n’avais pas lancé de projet perso, tout occupé à madmoiZelle, mais j’ai décidé en 2017-2018 de prendre le temps qu’il faut pour me consacrer à celui-ci ! (suite…)

4ème !

Comme tous les ans, le classement NetObserver d’Harris Interactive est tombé et madmoiZelle a encore progressé : on est désormais le 4ème site féminin préféré des internautes sondés par le panel, derrière Doctissimo, Femme Actuelle et Auféminin !

Dépasser le ELLE.fr, énorme institution, est un exploit de zinzin pour un petit magazine indépendant qui a démarré dans un grenier à Lille, surtout quand on voit qu’on était encore 8ème il y a 3 ans.

On est d’ailleurs le seul site encore indépendant dans ce classement. C’est joli, non ?

Apporter du positif

Samedi, 18 mois après la première édition, c’était la sixième Grosse Teuf madmoiZelle. Au-delà du partenariat inédit avec Netflix pour organiser une soirée à thème Orange is the New Black — qui s’est avéré être comme prévu un énorme succès auprès de nos lectrices, c’est toujours un vrai plaisir pour moi d’aller causer avec les madZ.

Ça me bouleverse toujours – et je ne m’y habituerai jamais, je pense – d’entendre des jeunes femmes d’une vingtaine d’années me dire « merci pour madmoiZelle, vous m’avez vraiment aidée à me construire ». On reçoit des mails régulièrement pour nous le dire, mais de vive voix, les yeux dans les yeux, ça change tout. (suite…)